Arrêtez de me parler de volonté !

Nous constatons qu’il y a une partie des gens qui ont des résultats et d’autres qui n’en n’ont jamais. On parle souvent de volonté, ce qui est vrai mais cela ne suffit pas pour réussir à changer ses habitudes alimentaires et améliorer son physique (point de vue personnel) ou sa santé.

Volonté + motivation = résultats

Si nous n’avions que de la motivation sans volonté à passer à l’action nous serions dans une forme de procrastination, on a envie, on le veut, on le désir ce résultat mais on n’agit pas. À l’inverse une volonté de fer sans réelle motivation va retomber comme un soufflet au bout d’un certain temps, peut-être quelques semaines ou quelques années pour les plus forts.

La motivation est une sorte de visualisation d’un futur plus sain et/ou plus heureux, plus chaleureux, plus agréable, plus plaisant, etc. Par exemple, je souhaite perdre du poids et je suis motivé car je pourrais accéder à un niveau de santé meilleur ou je souhaite perdre du poids pour améliorer mes performances aux test d’entrée dans l’armée ou plus couramment je souhaite perdre du poids pour me sentir mieux de ma peau.  C’est une motivation à long terme avec visualisation de l’objectif atteint. Cette première remise en question permet de donner du sens à nos futurs efforts pour changer, sans ce “sens” nous risquerions de douter lors des phases difficiles.

Il existe aussi la motivation à court terme qui est moins forte que la précédente mais qui est nécessaire pour passer à l’action au quotidien. Beaucoup vont utiliser les images des athlètes qu’ils adorent, ou bien l’obtention d’un nouveau programme d’entraînement, d’un nouvel appareil de sport, d’une rencontre sportive entre amis, ou toute autre chose qui va dynamiser l’envie de faire sa séance de sport. Personnellement, c’est la sensation du travail musculaire, la satisfaction d’être vivant et capable d’accomplir mes propres performances, la libération des endorphines, l’appétit et le sommeil profond qui vont suivre la séance qui me motivent au quotidien. J’ai aussi des rituels mais qui sont pas pour tout le monde ( voir mon contenu sur l’énergie

La volonté entre en jeu quand la motivation à court terme ne peut être stimulée, c’est à dire qu’aujourd’hui on veut s’entraîner mais on n’a pas l’envie, c’est normal et ça arrive. Pour les pratiquants occasionnels pas de soucis, leur souhait n’est pas de se muscler et de donner le meilleur d’eux même, mais pour les autres, ceux qui ont réellement envie de changer, la volonté vient se greffer tous les jours où la motivation immédiate n’est pas là.

La volonté ne suffit pas si on n’a pas de motivation à long terme, elle est par contre utile quand on manque de motivation à court terme. Me concernant quand je n’ai pas la motivation d’aller m’entraîner, ce qui arrive rarement sauf si je suis très préoccupé, j’agis de manière mécanique, je lace mes baskets, je prends la route pour la salle de sport et je laisse les mouvements de mon corps agir sur mon psychique, en général j’ai de très bonnes séances et le brouillard mental que j’avais avant la séance s’est largement évaporé.

Et toi qu’est ce qui te motive ?

Pour aller plus loin, devenez VIP et vous apprendrez les petites choses que les gens qui réussissent à se transformer font au quotidien, cliquez-ici

Arrêtez de me parler de volonté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connexion membre

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

%d blogueurs aiment cette page :