Un spray anti #obésité , le #métabolisme et le froid, dépression et café pour le #cerveau

Dans l’épisode de la semaine, nous allons parler d’un spray contre le surpoids, du métabolisme lors du sport dans le froid, du café et de ses vertus pour le cerveau, de la dépression chez le sportif…et de la question de l’auditeur.

 

Les liens à suivre : 

 

La question de l’auditeur :

 

Bonjour, Théo, j’adore tes vidéos et je te suis depuis un bon moment (je suis d’ailleurs VIP depuis un très longtemps), j’adore ta vision du Fitness.

On a tendance à se perdre dans cette masse d’information, mais en te suivant (seulement toi) j’ai progressé plus que jamais : pour tout ça, merci.

Venons-en à ma question :

Je pratique la musculation depuis 4 ans, j’ai 21 ans, et j’ai réussi de nombreuses fois à atteindre mes objectifs (1m73 – 67kg – abdos apparent et massif bref… un bon physique de plage qui plaît aux femmes).

Le problème est que, après 4 ans de pratique j’aimerai rester constamment avec cette shape qui me plaît à 100%, mais qui est (pour moi, ancien  »gros » : 1m67 – 87kg) très difficile à tenir sur du long terme. 

En effet, afin d’atteindre ce niveau c’est durant 6 semaines :

– 1000 k/cal par jour du lundi au vendredi (samedi + dimanche cheat meal) + entraînement 7/7 etc.

Malheureusement, après tous ces efforts, un regain de poids (+ 6 kg en 2 semaines) est constaté à chaque fois.

Pourtant, en sortant de mes sèches je n’abuse pas, je diminue simplement le cardio et ajoute un cheat meal le vendredi soir.

Que faire pour garder une physique à 68-67 kg à l’année ? 

De plus, je crois avoir développé un TCA, en effet, le samedi (jour de cheat), après mon entraînement à jeun et 5 jours de restriction alimentaire, je fonce sur la nourriture  »plaisir » jusqu’à parfois en vomir…

Je n’arrive absolument pas à arrêter ça, chaque dimanche soir c’est la même chose  »la semaine prochaine il ne faut pas que j’abuse comme ça »,  je ressens un dégoût de ma personne, un manque d’élégance d’avoir fait ça..

Je ne comprends pas comme, du lundi au vendredi j’arrive à avoir une discipline or paire (sommeil – entraînement – diète), mais que le week-end tout part et je me transforme en bouffe tout incontrôlable (à noter que malgré ça, je perds du poids continuellement, mais je n’en peux plus de finir tous mes dimanches soirs la tête dans la cuvette)

Merci, Théo, Bonne continuation

 

Mes réponses à écouter en détail dans l’épisode  : 

  1. Le fil du rasoir, c’est la ou tu es quand ton physique te plaît, tu n’as pas encore l’équilibre, mais ça viendra avec le temps
  2. ta diète est trop restrictive, cela est dû en grande partie à ta culpabilité engendrée par tes plaisirs un peu trop boulimiques
  3. Il faut que tu sortes du côté émotionnel de la nourriture 
livre seche musculation

Un avis ?