Testostérone, apport en protéines et abdominaux sans régime

Dans ce podcast, nous allons parler d’apport en protéines, de testostérone et d’ego et d’avoir des abdominaux sans régime.

Liens importants du podcast  :

Apport en protéines

l’apport moyen optimal en protéines pour prévenir les risques de déficience pour l’ensemble de la population serait plutôt de 1,1 et 1,2 gramme de protéines par kilo et par jour pour un adulte, selon Didier Rémond, directeur adjoint de l’unité de nutrition humaine de l’Inrae.

le directeur adjoint de l’unité de nutrition humaine de l’Inrae a rappelé que les protéines végétales sont bien souvent moins digestibles que les protéines animales. Globalement, tous les produits qui contiennent des céréales même en association avec des légumineuses peinent à avoir un aussi bon score de qualité nutritionnelle que les protéines animales » et il faudra manger plus de protéines végétales que de protéines animales pour satisfaire l’ensemble des besoins en acides aminés indispensables.

Source 

 

La testostérone gonfle l’ego

Récemment, aux universités de Shenzen et de Zurich, Jianxin Ou et ses collègues ont testé directement le rôle de la testostérone dans les comportements de générosité. Ils ont administré de la testostérone, sous forme de gel à appliquer sur les bras et les épaules, à 70 volontaires hommes qui se voyaient confier une somme d’argent et devaient choisir s’ils souhaitaient la conserver pour eux ou la partager avec des inconnus. De façon très nette, la testostérone a fait chuter les comportements généreux, comparée à un traitement placebo sous forme d’un gel ne contenant aucune substance active.

Ce qui explique aussi pourquoi la testostérone augmente les performances en compétition : hors de question de se mettre à la place de son concurrent dans un sprint et de se demander si cela lui ferait de la peine d’arriver deuxième en finale des Jeux olympiques !

Source

La question de l’auditeur

Bonjour Theo, merci pour ton contenu et ton travail tres qualitatif et exhaustif

Je sors d’une anorexie mentale/boulimie/bigorexie. Même si le sport a toujours été une passion, je l’ai principalement pratiqué ces dernières années pour les mauvaises raisons (brûler des calories, mériter mes repas, etc.).

J’en suis même venue à pratiquer 2h de corde à sauter par jour. Je sors peu à peu de cet état d’esprit. J’ai repris 15 bons kilos et ne pratique plus de cardio (sauf boxe anglaise) au profit de la muscu. Aujourd’hui j’ai acquis de solides connaissances en nutrition, mais je maîtrise moins la science de la muscu. Les kilos repris sont principalement du muscle, mais ma composition corporelle ne me convient pas (haut du corps too much, abdos pas dessinés)

Quels conseils me donnerais-tu pour rééquilibrer ma silhouette, sans faire une « seche » au vu des antécédents de TCA ?

Aujourd’hui je mange + ou moins 2300kcal pour 1m74 et 63kg, je ne me sens pas du tout de réduire les kcal. Y a-t-il une répartition des macros à privilégier ? Merci pour ta considération,

Hâte d’entendre ton retour

Lien à suivre pour la réponse : 

  1. TCA : les nouveaux outils pour en sortir
  2. Les TCA en musculation, les outils spécifiques pour en sortir
  3. Ventre plat, gainage et transverse
  4. Programme sèche : entrainement complet pour la perte de graisse
  5. Programme Sèche : summer shape 2.0 programme musculation seche pdf

 

 

Autre liens importants  :

livre seche musculation

Un avis ?