You are currently viewing Stimuler les bonnes hormones pour perdre du ventre

La principale erreur des personnes souhaitant perdre du gras c’est de tout miser sur le cardio. Il faut savoir que la perte de graisse se passe au niveau de la dépense calorique, de l’alimentation mais aussi et surtout au niveau de la stimulation de certaines hormones.

 

Le cortisol, un équilibre difficile à maintenir

Le cortisol est une hormone de survie, c’est le cortisol qui est secrété lors d’une phase de stress ou de danger imminent. Sont rôle est de mettre l’organisme dans de bonnes conditions pour réagir correctement face à un stress immédiat. Ce n’est donc pas nécessaire de vouloir baisser ou supprimer la production de cortisol. Par contre, l’exercice physique est un stress pour l’organisme, et on sait que la production de cortisol lié au stress favorise le stockage des graisses au niveau du ventre. Le rôle de l’alimentation et de la récupération sont que l’on arrive à stopper sa production après une séance pour enclencher le processus de récupération et d’anabolisme (prise de muscle).

Le cardio effectué trop souvent, trop longtemps et avec une alimentation trop basse en calories va provoquer un fort stress au niveau de l’organisme qui libèrera beaucoup de cortisol, c’est pour cette raison que lorsque vous vous acharnez sur le tapis de course et que vous mangez comme un oiseau, vous perdez beaucoup de poids (muscle) et vous stockez du gras sur le ventre.

Le cardio n’est pas à bannir mais attendez la suite de l’article pour voir comment le pratiquer.

Comment la musculation aide à perdre son ventre

L’alimentation fait monter le taux de sucre dans le sang, pour pallier à cela le corps sécrète de l’insuline. Son rôle est de rediriger cet excès de sucre soit dans les muscles s’ils sont en demande, soit dans les tissus adipeux (la graisse corporelle). Le but serait que l’insuline envoit le maximum de sucre dans les muscles et le moins possible sur le ventre, comme ça nous pourrions enfin voir nos abdos et avoir des muscles bien remplis et puissants car pleins de glycogène (énergie du muscle). Le problème c’est que l’insuline a besoin de trouver des récepteurs à l’insuline sur son passage, si elle n’en trouve pas elle va faire son chemin et déposer l’excès de sucre dans les graisses corporelles.

La musculation et la prise de muscle augmentent le nombre de récepteurs à l’insuline, donc cela augmente la sensibilité à l’insuline et qui dit meilleure sensibilité dit une moins forte sécrétion d’insuline (ce qui est bon pour notre santé en prime).

Donc en gros, plus tu auras de muscle et plus tu auras de récepteurs à l’insuline, lors d’un repas d’avantage de sucre sera déposé dans tes muscles et moins sur ton tour de taille. Étant donné que le nombre de récepteurs à l’insuline augmente, le corps se mettra à produire moins d’insuline, c’est donc positif pour ne pas épuiser le pancréas à long terme.

 

La testostérone et la musculation

 

La téstostérone est un peu l’hormone opposée au cortisol, elle favorise la prise de muscle et aide à brûler du gras. Cette hormone a plus de chance d’être stimulée avec de la musculation intense qu’avec du cardio à basse intensité. Surtout si vous travaillez lourd en musculation avec des exercices de base (polyarticulaire) ou de nombreux muscles sont sollicités lors de chaque répétition.

En fonction de votre niveau, travailler intense et lourd (pour vous)  dès le début de votre séance de musculation, après un bon échauffement évidemment. Il n’est pas nécessaire de faire du 3 répétitions maxi sur chaque séance mais entre 6 et 12 répétitions seraient convenables pour vous donner une idée.

 

Protocole pour les résistants au gras sur le ventre

 

1) Commencez par une séance de musculation intense de 45 minutes à 1H en privilégiant au moins deux exercices poly-articulaires et ensuite un ou deux exercices d’isolation pour stimuler au maximum le groupe musculaire du jour.

2) Faire 2 exercices d’abdominaux après votre muscu, un exercice avec du poids en série courte (12-20 reps) et un exercice en série longue (50-100 reps) le nombre de séries est à voir en fonction de chacun, niveau, temps disponible, etc.

3) Terminez votre séance par 20 minutes de cardio à basse intensité, ce qui va aider à brûler un peu de gras étant donné que la séance de musculation a brûlé tous vos stocks de glycogène (sucre) vous allez attaquer plus facilement vos graisses.

4) Il vous faut également une nutrition idéale pour ne pas gâcher tous vos efforts, pour ça je vous recommande sincèrement de lire mon programme de 6 semaines pour savoir ce qu’il vous faut exactement pour perdre votre ventre : téléchargez le plan nutritionnel de 6 semaines pour maigrir 

 

Voir la vidéo détaillé sur cette méthode

Capture d’écran 2015-10-10 à 11.55.34

 

Depuis des années je vous aide à vous muscler et sécher, si vous avez des questions ou des informations à partager sur cet article utilisez l'espace commentaires en dessous. Et si vous voulez m'écrire.contact@fitnessmith.fr  

Cet article a 9 commentaires

  1. Mezghanni

    Salut
    SVP je voudrais savoir si c suffisant deux repas de proteine pour perdre la graisse du ventre et se muscler en meme temps .
    Merci

    1. fitnessmith

      Bonjour,

      Il faut comprendre la nutrition perte de poids avant de faire cela. Voir mes articles sur le sujet.

  2. natural fitness

    salut,
    tu dit : Donc en gros, plus tu auras de muscle et plus tu auras de récepteurs à l’insuline, lors d’un repas d’avantage de sucre sera déposé dans tes muscles et moins sur ton tour de taille. Étant donné que le nombre de récepteurs à l’insuline augmente, le corps se mettra à produire moins d’insuline, c’est donc positif pour ne pas épuiser le pancréas à long terme.

    ma question, donc après un régime si il nous reste un peut de graisse au niveaux du ventre, et qu’on passe sur une prise de muscle par exemple + 200 à 400kcal au dessus de la maintenance, on peut limité vachement la prise de graisse alors ? si notre alimentation et basé uniquement sur des IG bas ..
    merci à toi

  3. Vincent

    Bonjour théo, pourquoi privilèges-tu le cardio à faible intensité en fin de séance ?
    Le cardio à haute intensité, même exécuté en fin de séance, ne serait-il pas plus utile ?

    1. fitnessmith

      Bonjour, dans la logique, après la musculation le HIIT est pas possible sauf si l’intensité a été non-présente.
      Ps: je vous ai envoyé un mail sur la boite de stephane

  4. Jimmy

    Salut Theo, j’espère que tu va bien.

    Je voulais savoir , je n’ai pas de matériel pour faire du cardio a base intensité en fin de séance..

    Du coup je fais 15-20mn MAX de HIIT ou freeletics , a base de burpees ,jumping jack etc..

    Est ce que cela peut me nuire ?

    Merci pour ta réponse , Tes conseils sont au TOP !

    ??

    1. Coutelle

      Salut,

      tu ne peut pas aller courir ou marcher après la séance ?
      Sinon oui c’est une option valable quand même ;)

      1. JEANPIERRE DE MATTEIS

        J’arrive pas à perdre tout ma grasse du ventre et je fais beaucoup de sport finesse et musculation de matteis jean pierre

Une question ou un avis ? Laissez le ci-dessous