Non à la performance, oui à l’échec

Performance = prise de muscle ? Pas forcément, et c’est là qu’il y a un problème pour beaucoup de personnes.

Une performance c’est se mettre dans un état optimal pour battre un record personnel.

Par exemple, s’échauffer au développé couché pour tenter une seule répétition à 100 kg.

Est-ce que cette répétition donne du muscle ? Non, car le temps sous tension est trop bref.

En plus, vous allez rapidement griller votre système nerveux, vous savez cette sensation d’avoir déjà tout donné dès le premier exercice. À ce moment vous savez que la séance est grillée, le reste des exercices seront faibles et peu productifs.

Il y a aussi un grand risque de blessure, car sur une performance on donne tout à la limite du raisonnable et la technique se dégrade, on va mettre en péril ses tendons et parfois “crack” ils lâchent… Adieu la progression.

 

Les étapes à suivre pour progresser :

  1. Laisser votre égo au vestiaire
  2. L’échec est votre ami, recherchez le pendant vos séries ( même les légères )
  3. Coupez-vous du discours des autres discipline ( sauf si vous êtes coach )

 

C’est pour cette raison que je recommande de ne pas travailler comme ça, mais plutôt de faire un entraînement qui donne du muscle en apprenant l’intensité plutôt que la performance.

Vous pouvez voir à quoi ressemble un programme intense en suivant ce lien : Programme intense pour prendre du muscle.

Un avis ?