Muscler les pectoraux avec des pompes

J’ai passé mon adolescence et ma vie de jeune adulte en surpoids. Je n’osais pas enlever mon tee-shirt à la piscine malgré mes heures passées en salle de sport.

Je commençais à accepter qu’il y existait des personnes qui avaient une bonne génétique et puis d’autres comme moi qui ne pourrais jamais avoir des muscles dessinés et des abdos apparents.

Ce qui a tout changé pour moi

À mes 22 ans, j’ai eu la chance de vivre toute une série de sales coups ( séparation, déménagement, non-reconduction d’un CDD, manque d’argent ) qui m’ont donné l’énergie pour me bouger le cul. J’ai abandonné ma vision de l’entraînement et nutrition dictée par ce que je lisais sur internet ou dans les magazines. C’est là que j’ai trouvé ma méthode et tous mes résultats sont arrivés en quelques mois.

seche musculation avant après
Mon aventure jusqu’à faire une couverture de magazine.

Ces pompes « magiques » font partie des techniques que j’ai appliquées comme bien d’autres. Je ne pense pas que j’aurais pu avoir des pectoraux aussi développés par rapport à mes camarades sans avoir une ouverture d’esprit liée à l’entraînement.

Le message que je souhaite vous apporter est l’ouverture d’esprit et la créativité, ce sont ces qualités qui m’ont permis d’en faire plus et de progresser réellement.

Depuis 2011 j’aide ceux qui vivent les mêmes histoires que la mienne.

 

Des pompes magiques pour vos pectoraux

Vous voulez muscler vos pectoraux avec des pompes mais vous ne savez pas comment faire ? Voici les principales notions à connaître et les outils que vous pouvez utiliser pour développer vos pectoraux avec des pompes : les pompes les plus efficaces pour travailler plus les pectoraux que les épaules ou les triceps, comment forcer le recrutement des pectoraux avec des pompes, réussir à congestionner et progresser sur les pompes.

La vidéo et les conseils qui vont suivre sont là pour vous aider si vous avez besoin de développer vos pectoraux sans matériel. Les pompes sont des mouvements largement utilisé pour tester la condition physique dans les forces armées mais aussi lors de challenge sportif. Le problème c’est qu’elles sont presque toujours mal faites si on souhaite développer ses pecs…

Comment sentir ses pecs avec des pompes ? 

Méthode 1 : pompe classique version Fitnessmith

  1. La première chose à faire est de ne pas prendre trop large, vous allez travailler bien plus vos épaules que vos pectoraux si votre prise est large. Le but est d’avoir les bras qui forment une pyramide quand vous êtes en extension ( voir ma photo plus haut ). 
  2. Lors de la descente, vos coudes ne doivent pas être le long du corps ni vers l’extérieur mais à mis chemin entre la ligne de vos épaules et votre buste. 
  3. Lors de la poussée, c’est là que vous devez faire le plus de travail, il faut chercher à rapprocher les mains ( ce qui ne se verra pas à l’œil vu que vous êtes sur vos mains, mais vos muscles ne vont pas réagir de la même façon ) cette action va activer vos pectoraux à 100% et limiter un peu le travail des triceps. 
  4. Lorsque vous atteignez l’échec avec cette technique, passez sur des demi-pompes basses rapides jusqu’à ce que vous ne puissiez plus vous relever. 
  5. Attendez 2min avant de recommencer une série. 

 

Méthode 2 : pompe magique version fitnessmith 

Voici les pompes que j’ai conservées depuis 2013, la vidéo à bientôt 2 millions de vues malgré sa qualité d’image et de son médiocre…

 

Pour qui sont faites mes pompes magiques ? 

  • Si vous n’avez pas de matériel mais que vous souhaitez développer vos pectoraux 
  • Si vous souhaitez progresser en nombre de répétitions
  • Si vous avez tendance à prendre dans les triceps et pas dans les pecs 
  • Si vous voulez augmenter la définition du milieu des pectoraux

Votre problème c'est la graisse ? Regardez ma méthode pour un torse de mannequin en quelques semaines

À tout de suite, 

Théo @Fitnessmith 

livre seche musculation

Cet article a 15 commentaires

  1. remy

    Merci theo pour ces astuce qui devraient m’aider car j’ai du retard au niveau des pecs et je m’e.ntraine sans machines

  2. guillaume

    Merci pour ces petits exercices. Je pense que ça va m’être utile pour ma préparation avant d’aller en salle, mais pour l’instant je vais faire ces exos chez moi avant le développer couché. Vraiment merci pour tous ces conseils ça fait plaisir.

  3. julien

    Merci Théo, je vais appliquer cet exo en pré-fatigue avant mon développé couché comme tu le conseil. Merci a toi!

  4. Sev_dan

    Très bonne exercice , merci pour la vidéo .

  5. capt54

    Merci pour ces conseils. J’ai souvent du mal à ressentir mes pectoraux au développé couché avec barre. Depuis que je me suis mis aux haltères sa vas mieux mais je vais essayer en plus avec tes pompes.

  6. palacios

    Bonjour je trouve le premier exercice de ta vidéo très intéressant, on doit avoir des sensations sympathiques je vais d’abord le tester et quand je le maîtriserais je verrais si je l’intègre dans ma séance pectoraux en pré-fatigue ou en fin de séance pour un maximum de congestion =]

  7. Alexandre

    Bonjour, juste une question peut t on le faire a la salle vraiment juste avant une seance de pectoraux ? Ou c est plutôt bien avant

    1. admin-fitnessmith

      Oui bien sur si tu a le ballon sur place ;)

      1. alexandre

        Merci j ai eu un petit doute, j espère que ça marchera car j ai vraiment du mal à avoir de joli pec

  8. Marcus

    Bonsoir, un petit conseil entraînement ? Quand tu fais une séance Pecs que tu boss que sur ce muscle la tu fais combien d’exercices différents et combien de séries pour chaque excercice durant la séance ?

    Merci d’avance

  9. nathan

    Quel est ton avis sur les poignets tournantes push up pro??

    1. admin-fitnessmith

      je ne connais pas

  10. capt54

    Depuis que je fais cette astuce ou bien de l’écarté au vis à vis avant mon entrainement, je sens beaucoup mieux mes pectoraux. J’ai d’ailleurs eu de grosses courbatures la première fois que je l’ai fait.

Un avis ?