L’importance de développer sa force en musculation

La force en musculation doit être bien comprise avant de démarrer une progression, je vais vous partager ma propre pensée sur le sujet mais aussi une méthode en deuxième partie pour devenir plus fort.

 

La force en musculation comme marqueur sur les réseaux sociaux

 

Un des commentaires les plus courants lors du partage d’une vidéo ou d’une photo en action sur les réseaux sociaux, c’est la demande suivante : Il y a combien de poids sur la barre ?

Pour trois raisons cela est mauvais de tomber tête baissée dans cette question car :

 

  1. Nous recevons de la gratification inutile qui ne nous fera pas avancer
  2. Nous recevons des critiques qui vont remettre en doute nos choix
  3. On ne sait pas concrètement à partir de quel poids on est fort

 

Le commentaire parfait serait le suivant : Est-ce plus lourd que ta précédente séance ?

Avec un commentaire de la sorte, nous avons une saine remise en question non pas sur la comparaison aux autres mais à soi-même, ce qui engage une progression réelle dans le temps.

 

On peut être plus fort en musculation sans être plus musclé mais rarement l’inverse

 

Oui, si je prends mes débuts en musculation, mon développé couché ressemblait à 8 ou 9 répétitions avec une barre olympique vide. Moins d’un mois après je faisais déjà bien mieux. Donc, il y a une composante technique qui se développe rapidement mais également une composante de force.

Bien que ma force est rapidement augmentée le premier mois d’entraînement, mes muscles n’avaient pas changé ( visuellement ).

Une autre anecdote, j’ai un oncle qui était CRS en haute montagne, son job c’était de sauver les gens perdus ou en détresse dans les Alpes. Un métier très exigeant qui réclame une condition physique plus que correct. Mon oncle venait régulièrement nous voir en été et le matin je l’accompagnais faire son footing ( moi j’étais à vélo ). Un jour lorsque je le suivais durant sa séance matinale de footing, il s’arrêta net face à une barre de traction installée dans un bois puis, il se mit à enchaîner des tractions sur un seul bras, face à la barre et sans se tortiller sur lui-même pour monter.

Mon oncle était-il plus musclé à l’époque que moi aujourd’hui ? Non, mais avait-il plus de force sur ce mouvement ? Évidemment, donc nous voyons là une démonstration de force qui correspond à un événement précis sans pour autant démontrer une prise de masse musculaire importante.

Le problème c’est la comparaison :

 

  • Je suis plus musclé donc plus fort que mon voisin, faux.
  • Je suis plus musclé donc plus fort que moi il y a 15 ans, vrai.

 

Des chiffres et des repères de force et masse ne peuvent être généralisés par contre ils peuvent être individualisés.

 

La force est exprimée sur un mouvement donné et non globale

 

Vous voyez un homme faire 200 kg au soulevé de terre, est-il fort ? Le commun des mortelles va répondre oui. Mais sera-t-il capable de faire une traction sur un bras et mon oncle était-il capable de faire un soulevé de terre à 200 kg, non. Donc lequel des deux êtres est réellement fort ? On ne peut pas répondre autre chose que les deux ou aucun.

On développe sa force sur un axe et non de manière globale. Même si votre condition physique va s’améliorer, vous aurez peu de chances de faire un squat plus lourd en prenant de la force sur un développé militaire. Votre force ne grimpera pas en flèche de manière générale mais locale, sur un axe.

En gros, si on est fort au couché cela va se répercuter sur les mouvements de poussées et, si on est fort aux tractions ça va se répercuter sur les mouvements de tirages. On peut être fort au soulevé de terre et faible au squat.

L’un peut aller sans l’autre et il y a souvent des différences de forces entre les mouvements.

Donc, une vision de la force s’exprime sur un mouvement ou l’on progresse régulièrement mais ne peut faire de nous un être fort ou faible dans sa globalité.

 

La force perçue est aussi la résultante d’une morphologie avantageuse ou désavantageuse

 

Le gros changement qu’il y a eu dans la gestion de l’entraînement ces dernières années c’est l’arrivée sur le marché des livres de M.Gundill et F. Delavier, ils ont apporté la théorie de l’impact de la morphologie sur les performances et la prise de muscle.

Par exemple, si vous avez des bras long et une cage thoracique mince, votre développé couché aura une grande amplitude pour aller du point A au point B. À l’inverse si vous avez des bras courts et une cage thoracique épaisse votre amplitude sera fortement réduite.

Donc, pour un maxi au développé couché à charge égale mais morphologie différente, qui est le plus fort, celui qui a les longs bras ou celui qui a les bras courts ? C’est celui qui a les longs bras car, il aura une amplitude plus grande donc un temps sous tension plus longue pour une même cadence et donc l’intensité de son “maxi” sera plus forte que celui qui a les bras courts.

N’oubliez pas que les notions de forces actuelles sont fortement orientées par les compétitions de Powerlifting, c’est une compétition avec des règles et la morphologie n’en fait pas partie pour eux.

Ceci était l’introduction de ce que je vous propose maintenant de découvrir sur la force.

 

Nous allons voir ensemble :

 

  1. Les raisons d’être fort
  2. Les moyens d’être fort
  3. Les conditions pour être fort
  4. Le sommeil n’est pas ce que vous croyez sur la force
  5. Les suppléments vraiment efficaces pour la force
  6. INCLUS : Une planification simple sur 5 semaines pour prendre de la force
  7. Pourquoi tout homme devrait développer sa force
  8. La force au régime

Vous pouvez suivre cette formation en cliquant-ici ou en suivant le lien pour vous connecter ci-dessous.

À tout de suite,

S'il vous plait Pour voir ce contenu. (Pas encore membre ? Adhérez maintenant !)

Cet article a 4 commentaires

  1. Dimitri Damianov

    Tres bien ecrit! Tout a fait d’accord!

  2. Alek

    Point de vue sur la force intéressant qu’on n’entend pas partout. Je ne suis pas forcément d’accord sur tout, ce qui m’a amené à la réflexion, je trouve les avis différents du notre enrichissants. Je recommande cette formation

    1. fitnessmith

      Merci pour ton retour

Un avis ?