L’astuce minceur qui dérange

Dans ce podcast nous allons parler de sucralose et d’une astuce implacable pour réussir à mincir.

 

LIENS À SUIVRE :

 

Sucralose bon ou pas ?

 

Une petite étude a montré que la prise répétée de sucralose provoquait des productions anormalement élevées d’insuline. Or, une sécrétion d’insuline trop fréquente et/ou trop élevée peut conduire à une situation de résistance des cellules à cette hormone. La résistance à l’insuline est associée aux risques de surpoids, obésitédiabète, maladies cardiovasculaires et maladie du foie gras. Une autre étude plus sérieuse parue dans l’American Journal of Clinical Nutrition a apporté de nouvelles preuves. Dans cet essai clinique, les participants ont pris chaque jour pendant 14 jours, soit des sachets contenant du sucralose à une dose correspondant à 15% de la dose journalière admissible, soit des sachets d’une substance placebo (sans sucralose). Les participants avaient un indice de masse corporelle normal et n’étaient pas des consommateurs réguliers d’édulcorants.

 

Comment expliquer cet effet ? La consommation d’édulcorant de synthèse, en particulier du sucralose, provoque une dysbiose intestinale (c’est-à-dire un déséquilibre du microbiote intestinal) conduisant à son tour à des troubles métaboliques. Par ailleurs, les édulcorants artificiels n’activent pas les circuits de récompense de la même façon que le sucre. Il en résulte un phénomène de compensation aux repas suivants pouvant conduire à stocker des calories sous forme de graisses, puis à la résistance à l’insuline.

 

source 

 

La clé de la minceur

  • Une personne en surpoids aime trop ce qui fait grossir
  • Il faut essayer d’aimer aussi ce qui est bon pour la santé
  • ensuite, il suffit de déplacer le curseur du côté des aliments sains
  • Personne ne peut supprimer un plaisir, il peut juste espacer les prises

 

LIENS À SUIVRE :

livre seche musculation

Un avis ?