You are currently viewing Jeûne intermittent : le guide complet en musculation

Vous allez savoir comment mettre en place un jeûne intermittent compatible avec la musculation, la perte de graisse et surtout vos horaires personnelles ( travail et autre ).

Surtout, nous allons voir les dernières nouveautés scientifiques sur le jeûne intermittent. De plus, un programme complet et des astuces sont là pour vous aider à bien démarrer.

Ce plan est compatible avec vous seulement si : 

  • Vous avez du mal à démarrer un régime de perte de graisse
  • Votre motivation pour bien manger baisse actuellement
  • Vous avez déjà testé d’autres régimes de perte de graisse sans succès

 

Pour résumer, il s’agit d’une formation complète avec guide pratique pour ne pas faire les erreurs que tout le monde fait en jeûne intermittent.

Voici le sommaire de cette formation :

  1. C’est quoi le jeûne intermittent : définition simple
  2. Ce qu’en dit la science : comment l’appliquer en évitant les pièges
  3. Peut-on le faire pendant un confinement : la solution à choisir
  4. Les 4 personnes à risques : êtes-vous compatible, la réponse y est
  5. Que peut-on manger durant le jeûne : les suppléments à éviter etc
  6. Quand intégrer le jeûne intermittent : les 5 choix possibles pour vous
  7. INCLUS : le plan diète pour un jeune du matin, du midi ou du soir

 

Pour obtenir ce guide, suivez le lien ici ou connectez-vous à votre espace VIP ci-dessous.

S’il vous plait Pour voir ce contenu. (Pas encore membre ? Adhérez maintenant !)

Cet article a 5 commentaires

  1. SABINE

    Bonjour Théo ! j’ai beaucoup apprécié cette formation contenu très dense, très beau travail ! je me demandais quand on est intéressé par le jeun , il vaut mieux pour l’organisme « garder la même formule en terme d’horaire ? » car je me dis si un coup c’est ne pas manger le soir ou ne pas manger le matin , comment peut reagir l’organisme au niveau stockage ? je te remercie par avance pour ton retour ;-) Sabine

    1. fitnessmith

      Salut,

      L’idéal est de garder le même rythme horaire, mais de toute façon au bout d’un temps le métabolisme s’adapte au jeune, donc je déconseille de le faire top longtemps pour éviter de prendre du gras sur le long terme.

  2. Alexandre

    Bonjour Théo,
    Merci pour tous ces éléments qui permettrons de rendre le jeune intermittent optimal par la suite.
    Ma question est : Est-ce une bonne pratique de faire du IF pendant un ou deux jours après un (très gros) repas de triche hebdomadaire si c’est le seul de la semaine ?
    Mon interrogation vient de ta vidéo où tu parles d’une journée de triche et non pas un repas.
    Aussi, dans ton autre vidéo sur comment tricher sans grossir, ta méthode concerne les « écarts de diète », du coup est ce que le repas de triche hebdomadaire est un écart de diète ou non ?
    Merci pour ces précisions !
    Et bravo pour ton contenu, il y a tellement de gens qui pensent que l’IF est une solution magique et facile !

    1. fitnessmith

      Salut,

      lors d’un cheatmeal du soir le lendemain tu peux jeûner, lors d’un jour complet de triche, il peut être intéressant de le faire sur deux jours mais pas plus.

      1. Alexandre

        Merci pour ton avis ! Très apprécié !

Un avis ?