You are currently viewing Graisse viscérale : c’est quoi et comment s’en débarrasser pour de bon ?

Qu’est-ce qui est le plus risqué, rester à vie avec des kilos de graisses viscérales en trop ou faire un régime restrictif pendant quelques mois et adopter ensuite une alimentation qui ne conduira pas au même résultat que le précédent ?

Le surpoids sous forme de gras viscéral est disponible en permanence pour l’organisme, il diffuse des acides gras (calories) dans le sang et le pancréas doit produire en permanence de l’insuline pour « nettoyer » ce surplus du sang.

On sait qu’une stimulation excessive du pancréas est mauvaise et peut conduire sur le moyen/long terme à une réduction de son efficacité, les muscles vont devenir moins sensibles à l’insuline et donc le pancréas va devoir produire de plus en plus d’insuline pour « nettoyer » le sang de l’excès calorique.

 

Graisse viscérale et objectif ventre plat

La solution est de perdre cette graisse viscérale à l’aide d’une activité physique régulière et intense (la musculation au poids est idéale) et de combiner cette pratique à un régime alimentaire adapté.

La nutrition est importante, plus particulièrement l’apport en glucides qui devrait être réduit pour laisser le corps utiliser ces réserves de graisses plus facilement. Voyez les glucides comme un plein de carburant et les graisses viscérales comme la réserve de ce même carburant. Comment voulez-vous atteindre la réserve si vous faites le plein en permanence.

La suppression totale des glucides n’est pas indispensable, par contre un cyclage sur la semaine est intéressant. Pour commencer, pratiquer 2 tiers de la semaine avec un apport faible en glucide et 1 tiers avec un apport modéré mais suffisant.

Les dosages sont à adapter en fonction de votre âge, de votre poids de départ, de votre rythme de vie et activité sportive.

Les assiettes devraient être composées d’un quart de glucides, un quart de protéines et la moitié de légumes. Le but est de manger un gros volume d’aliments avec une faible densité calorique.

Par précaution, limiter les aliments et boissons zéro calories au maximum.

Vous pouvez retrouver des exemples de diètes ainsi que les aliments indispensables dans mon ebook sur la sèche disponible ici profitez en maintenant.

Sachez que la graisse viscérale est la 1ère à partir lors d’une diète combinée à une activité physique régulière.

Depuis des années je vous aide à vous muscler et sécher, si vous avez des questions ou des informations à partager sur cet article utilisez l'espace commentaires en dessous. Et si vous voulez m'écrire.contact@fitnessmith.fr  

Cet article a 5 commentaires

  1. Jowake

    Article, court, précis et qui apporte pas mal de valeurs.
    Cependant un petit détail sur les « glucides », en effet tu n’indiques pas ce qu’ils sont et malgré que je le sache, je pense que de nombreux lecteurs peuvent confondent ou ne pas être sur des réels sources de glucides qu’ils utilisent tout au long de la journée.
    J’aime bien ta façon de présenter les choses c’est agréable, simple et compréhensible.
    Merci pour cet article.

  2. Cédric

    Ce que j’apprécie particulièrement dans ta façon de présenter un sujet c’est comment tu schématises :

     » Voyez les glucides comme un plein de carburant et les graisses viscérales comme la réserve de ce même carburant.  »

    Ça aide à comprendre beaucoup mieux le message que tu essayes de nous faire passer !!

    Juste une petite question, qu’est ce que tu veux dire par limiter les boissons zéro calorie ? Coca light ou zéro ne sont pas recommandés ? Et si non pourquoi ?

    Merci d’avance Théo !!

      1. Marie

        Oui alors pas si 0 calorie que ça ?

Un avis ?