EP 26 : La peur est un moteur pour te muscler
Classé DANS Blog | Podcast
Lire

Une partie de moi que je cache depuis des années, aujourd’hui, je peux en parler parce que c’est derrière moi, ou du moins, le pire est derrière moi.

C’est grâce à ça que j’ai réussi à me transformer physiquement, mentalement et à faire de ma passion un travail à temps plein.

Sommaire du podcast : 

-Mon secret d’enfance dévoilé 
-Comprendre le mécanisme des croyances limitantes, celles qui t’empêchent d’avancer vers tes objectifs

Écouter le podcast : Lire dans une autre fenêtre | Télécharger

Les outils que je cite à la fin du podcast :

Avec ces trois outils, tu vas pouvoir réussir à atteindre ton objectif bien plus rapidement que si tu regardes simplement des vidéos youtube ou des forums. Bonne apprentissage à toi.

 

“SE MUSCLER EN 3H00 PAR SEMAINE”

http://bit.ly/2um5FoH

 

“COMMENT ANALYSER SON PHYSIQUE ET SON POTENTIEL” 

http://bit.ly/2sIOJ9S

 

“PRISE DE MASSE POUR PETIT BUDGET”

http://bit.ly/2smIXew

 

Suite à ça, je t’invite à m’écrire ton histoire en commentaire anonyme si tu le souhaites.

Bonne écoute,

Théo

EP 26 : La peur est un moteur pour te muscler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires dans “EP 26 : La peur est un moteur pour te muscler

  • Salut théo,

    Suite à ton poadcast tu t’es un peu livré…

    Je vais faire de même pour mon histoire..

    Comme indiqué lors de notre phone coaching je suis un TRES GRAND FAN de stallone et j’ai toujours admiré son physique depuis tout petit… j’ai été atteint d’un cancer à l’age de 17 ans et j’ai perdu 25 kilos… la chimio a été relativement intense pendant cette période..

    De par la morale des films véhiculés par stallone que j’ai regardé plus de 1000 fois je pense aujourd’hui sans exageration !! ( il ne se passe pas un jour, un entrainement ou je mate pas un entrainement de rocky 4, une scene d’over the top et j’en passe…)

    J’ai été particulièrment marqué par une phrase d’un des films (rocky 4)

    “Si t’arrives à pas flancher alors que tu sens que tu craques c’est ce qui fait toute la différence dans une vie”

    Cette phrase m’a marqué a vie et a considerablement changé ma vie, m’a donné une force de feu pour vaincre le cancer et me motive chaque jour pour me batir un physique digne de mon dieu, et me permet de rester debout à chaque moment compliqué que soit perso ou pro…

    Bref ces films la c’est ma drogue comme tu l’aura compris et mon cancer aujourd’hui je dirai et l’une des meilleures choses qui me soit arrivé paradoxalement parce qu’il a contribuer de forger le mental que j’ai maintenant et qui me permets de jamais rien lacher quoiqu’il arrive…

    Ce n’est qu’un acteur mais c’est bien plus pour moi…..

    voila théo

    a bientot 😉

    répondre
    • Super témoignage, merci à toi !

      répondre
  • Bonjour Théo,
    Un grand merci pour cette vidéo, ainsi que les toutes les autres. Actuellement je ne suis pas membre, mais je compte bien le devenir sans aucune hésitation, des que j’en aurais l’opportunité. Ton histoire est courageuse car cela n’est pas donner a tout le monde de parler de soi. Pour mon cas, je vais donc essayer au mieux de partager la mienne, je n’ai pas trop l’habitude de parler aux gens, encore moi écrire, mais quelques me dit que je dois le faire.

    Mon histoire est assez simple, a la base, je suis très solitaire, mais pourquoi ? et quel rapport ?

    En Avril 2016 je pesais 108 kg avec un body fat de 33%, autant vous dire que mon ancienne vie n’était pas celle que je m’étais imaginée étant jeune, car j’étais un fan de Bruce Lee,que se soi pour son physique ou ses performances. Aujourd’hui, je pèse 74 kg pour un body fat de 16%, mon objectif est d’atteindre les 8-10%, le poids n’a plus trop d’importance, je focalise sur le tour de taille. Mon entraînement est base sur 3 années en 3 étapes.
    1- Avril 2016 – Avril 2017: Perte de poids
    2- Mai 2017 – Décembre 2017: Construction de muscles
    3- Janvier 2018: Commencement de ma première sèche.
    La patience a fait que mes résultats ne sont aux rendez-vous et ne sont plus très loin, donc je continue…

    Je vais donc commencer par le commencement en étant le plus bref possible pour ne pas a avoir un roman a écrire.

    Ma jeunesse: Malheureusement, celle-ci ne m’a pas permis de réaliser mes rêves, trop de paramètre et de circonstance arrivait au moment ou votre motivation était au plus haut, de ce fait, a chaque fois que je voulais avancer un pas en avant, je trouvais sur ma route un obstacle, que ce soi d’ordre familiale ou social. J’ai donc fini pas accepter ce destin, ce qui a fait de moi cette personne obèse qui s’en foutais un peu de tout. Une homme simple sans réfléchir.

    Et puis sans se rendre compte, les années passent, et ce n’est que quelques années plus tard, ou je commençais a entrer dans le monde du travail, commençais a faire des rencontres amoureuses avec l’idée et l’éducation que j’avais reçu, que ce monde serait meilleur. Je commençais déjà a prendre conscience de mon état de santé et je me voyais grossir de jours en jours. Avec l’idée de ce monde meilleur, puis ayant acquis mon autonomie, je me suis donc lancer dans des régimes et tout autres choses afin de pouvoir perdre se poids qui me rendait plus faible de jours en jours. La motivation était la, j’étais seul mais déterminer a me reprendre en main. Pourquoi, sûrement parce que je voulais plaire a quelqu’un. Lorsque l’on vient d’une famille religieuse, les coutumes doivent suivre de génération en génération, c’est la tradition. Je peux vous dire, rien de pire que d’être l’esclave de l’image que vous ne voulez pas être. Ressemblez aux autres, suivre les autres, etc… mais dans tout ça, est ce que mon avis compte ? Ma première prise de conscience a commencer ici, car du fait de mon obésité bien sur, ma vie amoureuse n’était pas au rendez-vous. Tout ceci a eu un impact sur ma propre vie, je suis devenu perfectionniste, ce qui a bien évidement eu une influence dans le domaine du travail. Ce n’est pas facile de travailler avec un perfectionniste, mais disons plutôt que ma situation géographique n’était pas appropriée a mon avenir. J’ai donc décider de quitter la France pour aller réaliser mes rêves car je ne voulais pas être un assister et profiter d’une système qui ne me convenait pas. Est ce que ce fut le bon choix, peut-être bien, j’ai commencer a me découvrir, chose que j’aurais du prendre en compte dès le départ. Mon éducation ainsi que mon influence m’ont détourner de mon chemin. Heureusement il n’est jamais trop tard pour changer, et ceux, quelques soi l’age. Il suffit de se remettre en question et prendre du recul de temps en temps.

    Ma première erreur étant d’avoir cru a ce monde meilleur. il n’en était rien. Ce monde était plutôt un monde sans merci, ou toi seul doit apprendre a survivre et te battre contre toi même. C’est une lourde tache, on y est pas préparer et ce n’est pas si facile que l’on peut se l’imaginer. Sans effort, que se soi intellectuellement, physiquement et mentalement, le destin de notre vie reste celui que nous nous imposons, personne ne nous force a faire ce que nous devons faire, si c’est la cas, le choix sera toujours entre vos mains. Il a fallut donc que je prenne une décision, et pour la première, je me suis retrouvera me battre contre moi, c’était moi VS. moi.

    Voici 5 ans que je me suis retirer dans un temple Shaolin, privilégiant la vie de moine, je n’ai pas accès souvent a internet, mais des que j’en ai l’occasion, je m’instruit, le reste du temps, je m’entraîne en vue de mes journées disponibles a part entière. Voila pourquoi je suis devenu solitaire. J’ai souvent pris soins des autres, pour une fois dans ma vie, j’ai donc décider de prendre soi de moi. Je me suis donc intéresser au développement physique, l’anatomie et a la nutrition.

    Je suis donc devenu une personne assez réfléchi et calme, ce qui n’était pas le cas auparavant. Ce qui a changer ma vision des choses, c’est la prise de conscience des valeurs et des faits. Le fait d’avoir découvert la musculation m’a permis de trouver une liberté, la liberté de contrôler mon corps, me contrôler et de ne plus jamais être l’esclave d’une société qui me dicte ce que je dois faire ou pas faire. C’est moi Vs moi, je me bat donc contre moi-même pour devenir et découvrir qui je suis vraiment, pour devenir encore meilleur et j’ai compris que mon but n’était pas de ressembler a quelqu’un, mais d’être simplement moi-même.

    Ce n’est pas facile tout les jours, parfois il m’arrive de penser que je suis déconnecter du monde, que je ne suis pas comme toutes ses personnes, mais cela ne m’importe peu. On pourrais penser que je suis contre une société ou le système, appeler ça comme bon vous semble, mais ceci est faux. Je ne suis pas contre, je n’en veux pas simplement. On ne m’a pas demander mon avis, on me l’a imposer alors que j’avais des objectifs déjà étant petit, cela s’appelle l’ambition et aujourd’hui, j’irais au bout de mes ambitions et mes objectifs tout en gardant les valeurs humaines et le respect d’autrui. Il existe d’autres façon de vivre, mais ceci reste un choix. C’est une question de décision et tout le monde ne peux pas faire les même choix. J’espère que mon histoire pourra apporter la motivation aux personnes qui désirent prendre leurs vie en main.

    J’ai essayer malgré mon manque de communication, de vous apporter une partie de mon histoire en respect a Théo pour avoir eu le courage de parler de lui. Un grand Merci pour ton contenu et ton savoir. Tu reste pour moi une source d’inspiration et de motivation.

    répondre
    • Bonjour et merci pour ce fabuleux témoignage, tu as une vie qui inspirera les autres dans peu de temps.

      répondre
  • Salut Théo,

    Depuis quelques temps j’écoute tes podcasts et celui-ci m’a particulièrement interpelé dans la mesure où il fait écho à notre discussion par mail en Décembre 2016 où j’étais en peu désemparé par ma condition…
    Tu connais déjà un peu mon vécu : je cumule maladie de Crohn et spondylarthrite ankylosante (SPA), cette dernière m’ayant beaucoup affecté depuis le diagnostic en 2014.

    Finalement j’ai retenu de nos échanges un passage intéressant, où tu me proposais de me remettre dans un état positif, lié par exemple à une période de ma vie où j’avançais. Dans mon cas il s’agit de la période qui a suivi la réduction de mon éventration début 2014, qui a duré toute cette année-là, où je me suis transformé physiquement (perte de poids et de tour de taille, gain de muscle et de tonus, moi qui n’était pas sportif). En quelques sorte, j’avais un “lifestyle” consacré à ma santé puisque c’était ça mon moteur : la prise en charge de mon corps afin d’être opéré dans les meilleurs conditions, et ensuite de me remettre en forme.
    C’est probablement le meilleur conseil que j’ai reçu dans ma vie, qui influe sur tout le reste : la diète, le sport, l’état d’esprit…

    Il se trouve que cette année j’ai trouvé une parade médicale à ma SPA, qui me permet désormais de faire sauter une crise en seulement 2 jours, alors qu’en hiver j’ai eu des périodes de 2-3 semaines sans pouvoir m’entraîner à cause des douleurs… De fait j’attaque ce second semestre 2017 mieux armé que les années précédentes, où la SPA ne pourra plus être en quelque sorte une “excuse” et un blanc-seing à la sédentarité.
    En revanche la découverte de ma condition de HPI en 2016 me pose pas mal de soucis actuellement, notamment sur le sommeil et le stress. Donc je m’oriente petit à petit vers la mindfulness afin d’accepter certains travers, par exemple en phase d’insomnie.

    Pour le reste, s’entraîner intense, manger low carb et bien récupérer sont dans mantras qui reviennent peu à peu occuper mon quotidien, même si pour l’instant me retaper 1 mois de diète issu de Shredded me bloque un peu. ^_^
    La reprise de la musculation dans de bonnes conditions est déjà un gros pas en avant pour moi face à la SPA, donc j’y vais par étape… Fait encourageant : je ne perds pas de force malgré l’irrégularité, mais surtout je travaille de mieux en mieux et de manière plus efficiente.

    Ce commentaire est à lire comme un remerciement de ma part, également comme un bilan 6 mois après nos échanges.

    Cordialement.

    répondre
    • Salut Alexis, je suis content que tu es toujours un plan en fonction des événements, ça se veut rassurant et en prime ça donne des résultats 😉 Merci pour ce témoignage qui aidera certains visiteurs et merci tout personnellement pour ce que tu m’accorde comme mérite.

      répondre

Connexion membre

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Retrouvez-moi sur ma chaîne Youtube

Ne manquez rien de mes dernières vidéos en vous abonnant à ma chaîne Youtube, et bénéficiez de mes conseils en avant-première