You are currently viewing Écarts alimentaires – cortisol – temps d’écran

Dans ce podcast, nous allons parler de comment réduire les écrans sans forcer, surmonter les écarts alimentaires et de cortisol.

Nouveau ! Comment équilibrer les glucides pour la santé mentale sans sacrifier la perte de poids

Rejoignez notre espace VIP et sculptez votre corps et votre esprit grâce à des programmes exclusifs, des sujets avant-gardistes et un soutien constant pour une transformation sans effet yoyo !

 

Sommaire du podcast :

  1. Alerte espionnage : vos notifications push, une porte ouverte aux curieux !Dans un monde où la confidentialité est un trésor en voie de disparition, une nouvelle menace plane sur nos données personnelles. TikTok, Facebook et d’autres applications exploitent une faille dans les notifications push sur iOS pour siphonner vos données, sans même que vous ouvriez l’application. Jake Peterson de Lifehacker lève le voile sur cette pratique douteuse.Le duo de chercheurs en sécurité Mysk révèle que ces applications, sous couvert de notifications, activent en arrière-plan des processus pour envoyer des données analytiques à leurs serveurs. Ce qui est alarmant, c’est que cette méthode permet de « fingerprinter », c’est-à-dire de suivre les utilisateurs. Par exemple, lorsque vous recevez une notification TikTok et la supprimez, l’application envoie des informations telles que le temps de fonctionnement de votre iPhone.

    Les données récoltées incluent la langue du clavier, la mémoire disponible, l’état de la batterie, le modèle de l’appareil, et même la luminosité de l’écran. Ces informations pourraient théoriquement permettre de suivre vos activités sur iOS sans jamais ouvrir l’application concernée.

    Comment se protéger ? La solution est aussi radicale qu’évidente : désactiver les notifications push pour toutes les applications. Cela peut sembler extrême, mais c’est un compromis entre la commodité et la protection de vos données personnelles. En attendant qu’Apple corrige cette faille, c’est à chacun de décider du niveau de suivi de données qu’il est prêt à tolérer.

    Lifehacker, depuis 2005, est votre allié dans le monde de la tech et des conseils pratiques. Cette révélation sur les notifications push est un autre exemple de leur engagement à vous informer et à vous protéger.

    Pour plus d’informations, consultez l’article complet sur Lifehacker : https://lifehacker.com/tech/how-to-stop-apps-from-using-push-notifications-to-spy-on-you.

  2. La compassion de soi : une clé pour surmonter les écarts alimentairesDans la lutte contre l’obésité, la compassion de soi émerge comme un facteur crucial pour gérer les écarts alimentaires, selon une étude récente publiée dans Appetite. Aux États-Unis, où près de trois quarts des adultes sont en surpoids ou obèses, les écarts dans les régimes faibles en calories sont fréquents et compromettent souvent le succès de la perte de poids. Cette étude vise à éclairer des interventions efficaces pour promouvoir des réponses plus adaptatives à ces écarts chez les individus suivant un traitement de perte de poids comportemental.Les écarts alimentaires, définis comme des instances spécifiques de non-adhérence à un régime hypocalorique, sont courants en raison de facteurs biologiques, environnementaux et psychologiques. Ces écarts peuvent non seulement augmenter l’apport calorique, mais aussi décourager les efforts de contrôle du poids ou même conduire à l’abandon total des objectifs de perte de poids. La recherche montre que les réponses auto-compassionnelles à un échec prédisent de meilleures intentions d’amélioration de soi, une meilleure gestion des émotions et une réduction de l’affect négatif.

    L’étude a examiné comment la compassion de soi totale, ainsi que ses composantes individuelles, sont associées aux réponses aux écarts alimentaires pendant un programme de perte de poids comportemental. Les résultats suggèrent que la pratique de la compassion de soi, qui comprend la bienveillance envers soi-même, la reconnaissance de l’humanité commune et la pleine conscience, peut être particulièrement efficace pour promouvoir une poursuite plus assidue des objectifs diététiques après des écarts alimentaires.

    Cette recherche souligne l’importance de la compassion de soi dans la gestion des régimes alimentaires et offre des perspectives pour des interventions plus ciblées et efficaces dans les programmes de perte de poids comportementaux.

    Pour plus de détails, consultez l’article complet sur ScienceDirect : The role of self-compassion and its individual components in adaptive responses to dietary lapses.

  3. Tomber malade en vacances : le paradoxe du reposVous attendez vos vacances avec impatience, mais dès que vous commencez à vous détendre, vous tombez malade ? Ce phénomène, connu sous le nom de « let-down effect » (effet de baisse), est expliqué par le Dr Suhail Hussain dans un article de Psychologies.com.Lorsque nous sommes soumis à un stress intense (travail, responsabilités familiales, etc.), notre corps fonctionne avec des niveaux élevés d’hormones de stress comme le cortisol et l’adrénaline. Une fois en vacances, ces niveaux chutent brusquement, exposant notre système immunitaire et nous rendant plus vulnérables aux infections et à la fatigue excessive. Ce changement peut également aggraver les douleurs musculaires et les problèmes de santé mentale, comme l’anxiété aiguë et les crises de panique.

    Les hormones de stress, bien que nécessaires pour notre réaction face au danger, peuvent affaiblir notre système immunitaire lorsqu’elles sont constamment élevées. Elles accélèrent les processus inflammatoires et perturbent la fonction immunitaire, le sommeil et l’énergie.

    Pour éviter ce phénomène, le Dr Hussain recommande de réduire progressivement le stress avant les vacances. Il suggère de maintenir une activité physique légère et un certain degré d’exercice pendant les vacances pour aider le corps à s’acclimater. Il conseille également d’insérer régulièrement des moments de détente dans le quotidien, de profiter de la nature, d’écouter de la musique relaxante, d’adopter un horaire de sommeil régulier, de lire, et de passer du temps avec ses proches.

    Pour en savoir plus, consultez l’article complet sur Psychologies.com : Voici la raison pour laquelle vous tombez malade en vacances.

  4. Comment équilibrer les glucides pour la santé mentale sans sacrifier la perte de poids

 

Pour aller plus loin :

Depuis des années je vous aide à vous muscler et sécher, si vous avez des questions ou des informations à partager sur cet article utilisez l'espace commentaires en dessous. Et si vous voulez m'écrire.contact@fitnessmith.fr  

Laisser un commentaire