Comment serrer la vis pour perdre du gras ?

L’été approche, je vais serrer la vis doucement pour perdre du gras. Vous avez déjà entendu ça ?

Certains parlent aussi de se serrer la ceinture, mais cette expression est plus couramment utilisée pour parler d’économie d’argent ou d’abstinence sexuelle.

La petite bouée du bas ventre, la rétention d’eau qui s’installe, la perte de définition musculaire que l’on voit après quelque temps passé à ne plus contrôler son alimentation…

Même s’il n’y a rien de dramatique pour la santé, le sportif aime bien reprendre le contrôle sur ça et donc, il serre la vis.

Serrer la vis, c’est ce que font beaucoup d’athlètes pour commencer à se préparer pour un événement.

Mais ça veut dire quoi dans les faits ? Davantage de sport ou le démarrage d’un régime ? C’est ce que nous allons voir ici.

Définition simple de « serrer la vis  » :  Être plus sévère, plus dur.

 

Comment serrer la vis pour perdre du gras

Logiquement, un athlète n’est pas au régime toute l’année. Il oscille entre des périodes de préparation, de compétition, de récupération et de hors saison.

La période ou il commence à serrer la vis, c’est durant la préparation, car, il souhaite se débarrasser de son poids “mort” ( le gras ) afin d’afficher un physique sec et/ou d’avoir un bon rapport poids puissance.

Serrer la vis veut dire réduire ou éliminer progressivement les éléments de son alimentation qui vont à l’encontre de sa forme pour son objectif.

Dans la réalité, il existe très peu de gens qui évitent intégralement les aliments transformés, gras, salés, sucrés. C’est pour cette raison que le sportif, lui aussi peut avoir besoin de serrer la vis.

 

serrer la vis musculation

Cliquez pour voir mes assiettes sur instagram 

 

Comment serrer la vis sans se mettre au régime drastique :

  1. Enlever les sucres ajoutés ( thé, café , soda, fromage blanc ou yaourt )
  2. Se préparer à manger pour ses repas au travail et éviter les cantines et nourriture rapide.
  3. Réduire les protéines grasses ( sans les supprimer totalement ) au profit des protéines maigres.
  4. Enlever les glucides raffinés, blancs et trop rapidement digérer par des glucides plus fibreux ( légumineuses, riz complet, patate douce )
  5. Augmentation des quantités de légumes pour combler l’appétit lors des repas et apporter des fibres, de l’eau et des micronutriments.
  6. Limiter la densité des repas en fin de journée, à commencer par les glucides.
  7. Remplacement des cuissons grasses par des cuissons vapeur ou à l’eau.
  8. Réduire le sel ( éviter d’en ajouter à la cuisson et dans l’assiette en plus )

 

Vous connaissez maintenant les réflexes qu’appliquent ceux qui commencent à serrer la vis pour perdre du gras.

La deuxième étape, c’est la perte de graisse plus sérieuse qui mènera à la sèche en musculation, si vous voulez savoir comment faire suivez ce lien.

Bonne journée et bon entraînement

Théo @fitnessmith

ps : si tu connais quelqu’un qui ne veut pas faire de régime, mais juste se prendre en main, fais lui lire cet article ;) 

 

livre seche musculation

Un avis ?