fbpx
Comment savoir si on est cramé nerveusement ?
👁 215 views

 

Vous faites de la musculation depuis un certain temps et vous commencez à subir une fatigue permanente ? Vous avez des performances qui stagnent ou qui baissent des mouvements de base ? Vous êtes probablement cramé nerveusement, mais pas comme vous le pensez. 

 

Fatigue nerveuse et routine 

 

La routine est l’ennemi de la progression physique. La période où chaque séance était difficile est loin derrière vous, vous n’êtes plus débutant et une certaine maîtrise des mouvements c’est mise en place depuis des années. 

 

Vous avez probablement multiplié les charges au développé couché, au squat, à la presse, au tirage pour le dos, etc. La problématique, c’est que vous avez usé vos circuits sur ce genre de mouvements. 

 

Être cramé nerveusement ne veut pas dire globalement, mais localement, on règle générale un mouvement en particulier en fait les frais avant les autres, souvent le mouvement sur lequel vous avez le plus donné d’intensité et que vous avez reproduit presque chaque semaine depuis longtemps. 

 

Le plus commun est le développé couché, au début les charges montent, puis avec le temps ça stagne et aujourd’hui ça commence même à baisser. Cela est un signe d’un système nerveux bien épuisé sur ce mouvement en particulier. 

 

La routine est mauvaise pour le système nerveux, il faut être capable de détecter une absence de progression suffisamment tôt pour revoir son programme d’entraînement et changer au moins un mouvement. 

 

Personnellement je recommande des périodes de 8 semaines maximum avant de changer son entraînement. 

 

Comment réparer un système nerveux cramé

 

Comme nous l’avons vu, le système nerveux n’est pas globalement cramé, mais localement. Cela veut simplement dire que le mouvement qui nous fait défaut doit être abandonné pendant un certain temps. 

 

Par exemple, si c’est le développé couché, nous pouvons le remplacer par : 

 

  1. Des dips
  2. un développé sur machine 
  3. le mettre en fin de séance en série plus légère avec plus de répétitions

 

Néanmoins, vous remarquerez que c’est souvent le premier mouvement qui est le plus lourd dans une séance donc, celui qui nous crame nerveusement. Le simple fait de varier l’ordre des mouvements lourd permet de se protéger plus longtemps de ça. 

 

Combien de temps pour réparer son système nerveux ? 

 

Cela dépend de l’intensité de la fatigue locale, mais en règle générale il faut compter au moins 4 semaines sans faire le mouvement en question. 

 

Par la suite, ne pas reprendre immédiatement les charges les plus lourdes du passé, mais redémarrer un peu plus bas et jauger sa force. 

 

Un point souvent négligé 

 

Vous voyez autour de vous des personnes qui ne progresse pas malgré leur présence quasi quotidienne à l’entraînement, pourquoi ? Tout simplement, car ils ne maîtrisent pas la nutrition. La nutrition pour être fort est particulière, elle peut vous faire gagner du temps sur votre progression et surtout vous renvoyer une image bien plus positive dans le miroir. 

 

Glucides, protéines et graisses sont les trois nutriments que les pratiquants utilisent pour construire leur diète, le gros problème c’est une mauvaise gestion des ratios. Je vous recommande de regarder ma vidéo Comment manger pour être fort , elle va vous guider et surtout vous permettre de soit récupérer au niveau nerveux, soit vous permettre de progresser en force. 

 

À tout de suite, 

 

Théo 

 

Partager
Ps : Voici mes programmes d'entrainements et ma diète pour rester en forme toute l'année: voir mes programmes

Un avis ?

Fermer le menu
Partager

Connexion membre

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous