Comment développer de bons abdos visibles sans contracter

Développer de bons abdos n’est pas automatique chez tous les pratiquants de musculation. Néanmoins tout le monde peut améliorer la visibilité de ses abdos avec la bonne approche. Comment avoir des abdos visibles et un ventre plat ? Dans cet article je vais utiliser une approche semi-personnalisée pour vous aider à rendre apparents vos abdominaux.

 

Comment avoir des abdos visibles et un ventre plat

 

Où en êtes-vous dans vos connaissances sur les abdos ? C’est le premier conseil que je puisse vous donner. Pendant des années les gens pensaient qu’il fallait courir et faire des exercices d’abdos pour avoir des abdos visibles. À cause d’une poignée de chanceux qui effectivement avaient des résultats avec ce protocole beaucoup sont tombés dans l’excès de sport sans faire attention à la nutrition.

Par la suite est arrivée dans les discours de salle de sport la notion de diète, vous avez dû entendre ça : La diète c’est 70% des résultats… Avec aplomb et confiance, ce genre de recommandation vous amène à penser que seul 30% de l’entraînement comptent et je ne suis pas du tout en accord avec ça. La diète compte tout autant que l’entraînement.

Cette mode de “pour avoir des abdos c’est 70% la diète” a créée des individus qui se mettent au régime et parfois très restrictif pour voir apparaître leurs abdos. Ils perdent le peu de muscle qu’ils avaient et se retrouvent avec un ventre plat mais pas de relief sur les abdominaux.

Leur stratégie est de pousser encore plus loin le régime, en vain car sans masse musculaire sur les abdos ils ne se verront jamais. Cela donne des jeunes hommes avec des corps d’enfant qui brident leur développement. À terme ce genre d’approche et de régime va nuire à la santé mais aussi développer une forme de trouble du comportement alimentaire.

Cependant, pour avoir des abdos visibles et un ventre plat il faut s’entraîner les abdominaux consciencieusement mais aussi avoir une approche strict sur le plan alimentaire.

 

Pour avoir les abdos visibles sans contracter

 

Il y a une règle d’or à maîtriser. Plus vous avez des abdominaux massifs et moins vous aurez besoin de descendre votre taux de graisse corporelle pour les voir apparaître. C’est souvent ce qu’oublie les jeunes hommes de la première partie de cet article.

Plus un muscle est gros et plus il se voit, les abdos n’échappent pas à cette règle donc l’entraînement doit être axé sur un développement musculaire des abdos.

De plus, cette masse musculaire acquise sur les abdos grâce à vos efforts va vous permettre de les avoirs bien plus visibles même sans contracter.

Néanmoins, ne tombez pas dans le panneau, ceux que vous voyez sur les réseaux sociaux avec de supers abdos apparents, ils contractent, ils n’ont pas de raison de s’en priver. Mais cela ne veut pas dire non plus que sans contracter ils sont forcément invisibles alors, au boulot !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

?26 habitudes pour garder vos abdos toute l’année – je viens de vous envoyer un mail avec le lien ( ou sinon ici en bio @fitnessmith )

Une publication partagée par Fitnessmith (@fitnessmith) le

 

J’ai des bons abdos mais ils ne se voient pas tout le temps

 

Vous sortez du lit puis dans votre salle de bain vous admirez votre ventre au réveil. Vous voyez vos abdos, et même s’ils ne sont pas hyper dessinés ils sont plus présents que le reste de la journée. Vous retrouverez ce phénomène en été pendant une bronzette sur un transat. Les mouvements de l’eau dans votre corps sont responsables de ces différences d’aspect, lorsque vous êtes allongés l’eau de votre corps se libère du tronc pour “s’étaler” ailleurs et y revient en position debout.

Bonne nouvelle, ce n’est pas du gras donc pas besoin de forcer encore plus votre régime mais par contre il faut le régler aux petits oignons.

Donc, ce qui dérange c’est la rétention d’eau, ce fléau chez le pratiquant de musculation. Après un régime drastique et un entraînement hardcore rien de pire de constater ce ventre mou.

Nous ne sommes pas tous égaux avec cette rétention d’eau mais sachez que si vous êtes stressé, que vous ne buvez pas beaucoup, que vous mangez encore des aliments industrielles et des doses de sucre/sel trop élevés, alors cette rétention va s’installer sans se faire prier sur vos efforts. L’erreur de beaucoup est de réduire la diète et faire plus d’abdos, cela va mettre le corps dans un état de stress et engager un catabolisme musculaire non désiré (et surtout pas nécessaire).

L’eau on peut la transpirer donc faire de la musculation et du cardio avec une ceinture de sudation ça peut aider dans un premier temps.

 

Voir à ce sujet : 4 astuces pour éliminer la rétention d’eau

 

 

 

Abdominaux et obésité

 

Un autre problème actuel est celui de vouloir vous préserver, ne pas vous faire de peine, ne pas vous brusquer… Un peu comme un ami qui vous réconforte après un échec même s’il sait que vous avez fait une connerie il préfère vous dire que c’est pas de votre faute…

Je ne suis pas pour cette approche qui n’amène pas au progrès. Je pense qu’il faut réussir à voir les problèmes de loin et donc que nous dit la réalité ?

  • Une personne en forme vit globalement plus longtemps et en meilleure santé
  • Une personne en forme trouve plus facilement un job et on lui fait davantage confiance
  • Un corps sec et tonique plaît davantage
  • Un corps en forme fatigue moins vite qu’un corps en surcharge pondérale
  • Les personnes en forme sont moins victimes de déprime et d’anxiété

Donc, en quoi vous dire de vous accepter en surpoids est bienveillant ? Je trouve que c’est au contraire diabolique de laisser quelqu’un dans un état pareil. Ce qu’il faut accepter c’est l’état de santé négatif et agir dessus. Le surpoids sur le long terme modifie vos signaux de la faim mais aussi vos désirs donc plus vous grossissez plus vous avez envie de manger… et donc c’est un cercle très vicieux.

La remise en mouvement est une première approche. Apprendre à utiliser vos graisses de réserve à des fins énergétiques car il ne faut pas oublier que la graisse est un mécanisme de survie. Il faut donner une raison à ces graisses d’être utilisées, le mouvement aux bons moments de la journée de préférence avant les repas aidera un peu plus à utiliser vos graisses de réserve que juste après un repas. Évidemment la nutrition pour les personnes en surpoids n’est pas différente, vous devez aussi faire une sèche. Il n’y a que votre état de santé à surveiller et donc allez chez votre médecin pour voir si votre corps est en état pour démarrer un programme de perte de graisse soutenu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Je suis toujours content de voir le travail accomplis mais ce qui me plaît le plus dans ce style de vie c’est de rester en forme. Je pense que c’est « facile » d’être en forme périodiquement dans sa vie mais le rester sur le long terme demande obligatoirement un style de vie particulier ( et plaisant si on sait pourquoi on le fait ). Les habitudes que l’on prends sur le long terme sont bien plus importantes que les suppléments, les machines, les mouvements etc. Ma philosophie est d’empiler les jours, les semaines, les mois et les années à faire ce qu’il faut. Un des gros facteurs de progression physique n’est pas le poids sur une barre mais les années à faire le job. #teamfattofit #fattofit

Une publication partagée par Fitnessmith (@fitnessmith) le

 

Combien de temps pour avoir des abdos

 

La bonne nouvelle c’est qu’il faut moins de temps pour perdre son gras que pour le prendre. À partir du moment ou l’approche alimentaire est suffisamment efficace. Le petit régime facile à long terme a de grande chance d’être bon pour la santé mais très démotivant et donc le taux d’abandon est élevé, ce qui conduit à rester gras et cela n’est pas bon pour la santé à long terme. Le dilemme ? Mon choix est fait, perdre son gras rapidement pour vivre le plus longtemps possible avec un tour de taille “santé”.

Je me répète mais comme vous le savez je suis passé de 92Kg gras à 70Kg maigre ( et musclé ) en 3 mois à peine. J’avais déjà la masse musculaire mais j’avais surtout du gras en excès. Un travail des abdominaux régulier + une approche alimentaire pour réduire mon taux de gras = des résultats satisfaisants. Il faut savoir que j’ai toujours été gras et je n’ai jamais eu la génétique pour voir mes abdos, aujourd’hui encore si je ne fais pas attention ce sont mes abdos qui se ”nappent” le plus de graisse.

Néanmoins, c’est possible mais pour ça il faut se mettre à croire à d’autre chose que “les diètes long terme”. Personnellement je préfère cataboliser pendant 3 mois que pendant 12 mois.

Pour résumer plus vous avez du gras à perdre et plus le temps va s’allonger. Mon cas vaut ce qu’il vaut mais au moins vous avez une idée de la vitesse maximale de la perte de graisse chez un jeune homme en surpoids.

 

Conclusion

 

Certains ont des abdos visibles naturellement et d’autres non. Certains travaillent beaucoup pour en avoir et d’autres non. Et vous ? Si ce n’est pas votre nature de les voir apparaître alors ne perdez pas plus de temps, démarrez votre programme alimentaire et entrainement dès aujourd’hui. Et pourquoi pas en devenant VIP et devenir compétent dans ce domaine : voir les conditions

Bonne journée

Théo

 

 

 

Cet article a 5 commentaires

  1. José

    Merci Théo pour cet article intéressant qui témoigne ton parcours et qui nous sert de modèle, de guide en adoptant les bons réflexes du quotidien et de tes astuces qui fonctionnent sur le cour et le long termes.

    1. fitnessmith

      Merci à toi

  2. Marie lopez

    Supert je suis une femme mais pas la motivation. J’aimerais en 3 moi aussi fondre et avoir du muscle .

  3. Quentin

    Les abdos tu as raison c’est à la fois un travail sur les muscles, mais aussi beaucoup au niveau de l’alimentation pour perdre un maximum de graisses.
    Il y a aussi les abdos hypopressifs pour aider à mieux voir les abdos sans forcément les contracter.

Un avis ?