You are currently viewing Musculation : Mangez vous assez de protéines ?

Les protéines sont importantes pour la musculation, mais également pour la santé et l’humeur. Dans cet article, nous allons voir un peu plus loin que la prise de muscle. Vous ressentez parfois des fringales pour des aliments riches en protéines tels que la viande, les œufs ou le poisson ? Vous vous interrogez sur les raisons de ces envies spécifiques ?

La carence en protéines

Si vous lisez ces lignes, il est probable que vous pratiquiez la musculation. Inutile de rappeler l’importance des protéines pour la réparation musculaire après l’entraînement. Vous pensez peut-être que votre apport protéique est suffisant à ce moment-là, mais qu’en est-il pour le reste de la journée ?

La littérature scientifique établit une moyenne d’apport en protéines pour la construction musculaire. Il est recommandé de consommer entre 1,6 et 2,2 g de protéines par kilo de poids corporel par jour. Ce chiffre ne concerne pas le poids des aliments riches en protéines, mais bien celui des protéines qu’ils contiennent. Par exemple, 100 g de poulet cru contiennent 23 g de protéines. Une fois cuit, ce même poulet ne pèse plus que 80 g en raison de l’évaporation de l’eau.

De plus, il est conseillé de répartir cette quantité de protéines sur au moins quatre repas. L’idéal serait de prendre un petit-déjeuner, un déjeuner, un dîner, et une collation post-effort. Cela peut sembler simple, mais de nombreuses personnes négligent le petit-déjeuner ou oublient leur collation, réduisant ainsi significativement leur apport protéique, même si elles consomment de la viande ou du poisson au déjeuner et au dîner.

Pensez-vous manger suffisamment de protéines parce que vous consommez 250 g de viande à midi et autant de poisson le soir ? Désolé, mais cela ne suffira pas à développer votre musculature, sauf si votre poids ne dépasse pas 60 kg.

Avec l’âge, la résistance à l’anabolisme (construction, croissance) s’installe. Pour les personnes âges au-delà de 60 ans, il est recommandé de consommer 25% de protéines en plus qu’un adulte moyen. Malheureusement, on observe souvent une baisse de la consommation de protéines avec l’âge au lieu d’une augmentation.

 

Manquer de protéines, c’est aussi avoir comme symptômes :

  1. Troubles du sommeil et de la concentration : Un déficit en protéines peut affecter la production de neurotransmetteurs comme la sérotonine et la dopamine, essentiels pour le sommeil et la concentration.
  2. Fringales et faim constante : Les protéines ayant un effet rassasiant, leur carence peut entraîner des fringales fréquentes et une sensation de faim persistante.
  3. Affaiblissement du système immunitaire : Les protéines jouent un rôle clé dans le fonctionnement du système immunitaire, et leur manque peut conduire à une propension accrue aux maladies.
  4. Casse des ongles et perte de cheveux : Les cheveux et les ongles, composés principalement de kératine (une protéine), peuvent se fragiliser en cas de carence.
  5. Faiblesse musculaire et fatigue : Les protéines sont cruciales pour le maintien de la masse musculaire et l’énergie, et leur déficit peut entraîner une atrophie musculaire et une sensation de fatigue.
  6. Problèmes de peau : La peau peut devenir sèche et squameuse en raison du manque de protéines essentielles comme le collagène et l’élastine.
  7. Changements d’humeur : Un manque de protéines peut affecter la production de neurotransmetteurs, impactant l’humeur.
  8. Envies de sucre : Une carence en protéines peut entraîner une digestion plus rapide des repas riches en glucides, causant des pics de glycémie suivis d’une baisse, ce qui peut augmenter les envies de sucre.

 

Avant d’attribuer votre fatigue à un manque de glucides, assurez-vous d’avoir un apport suffisant en protéines. Contrairement aux glucides, les protéines ne peuvent être synthétisées à partir d’autres macronutriments. C’est la raison pour laquelle il existe des acides aminés essentiels et des acides gras essentiels, mais pas de glucides essentiels.

 

Question abonné : J’ai des fringales de protéines, comment faire

Comment équilibrer les glucides pour la santé mentale sans sacrifier la perte de poids

  1. Ce cours offre une approche révolutionnaire pour perdre du poids sans sacrifier votre santé mentale, en vous enseignant comment maintenir un équilibre optimal en glucides pour votre bien-être.
  2. Grâce à ce programme, découvrez des stratégies alimentaires spécifiques pour augmenter naturellement votre sérotonine, réduisant ainsi l’anxiété et améliorant l’humeur, tout en favorisant une perte de poids saine.
  3. Le cours se base sur les principes scientifiques du rôle des glucides dans la régulation de la sérotonine, un neurotransmetteur clé pour l’équilibre de l’humeur, vous aidant à comprendre l’importance d’une alimentation équilibrée pour votre santé mentale et physique.
  4. Facile à suivre et accessible à tous, ce cours propose des solutions pratiques avec 20 collations solides et liquides pour maintenir un niveau optimal de sérotonine, vous permettant de démarrer immédiatement votre parcours vers une meilleure santé mentale et physique.
  5. Pour plus d’informations ou pour commencer le cours, cliquez ici.

 

Depuis des années je vous aide à vous muscler et sécher, si vous avez des questions ou des informations à partager sur cet article utilisez l'espace commentaires en dessous. Et si vous voulez m'écrire.contact@fitnessmith.fr  

Laisser un commentaire