You are currently viewing Cardio – Gros seins – Perturbateurs endocriniens – Smoothies

Dans cet épisode, nous allons discuter des sujets suivants de Cardio de Grosse poitrine, de Perturbateurs endocriniens et de Smoothies.

Nouveau ! FAQ 27 pt 3 : Bien-être – Sommeil – Musculation rapide – Chewing-gum

Rejoignez notre espace VIP et sculptez votre corps et votre esprit grâce à des programmes exclusifs, des sujets avant-gardistes et un soutien constant pour une transformation sans effet yoyo !

 

Sommaire du podcast :

  • Garder la forme pour éviter les troubles du rythme cardiaque et les AVC
    • Une étude portant sur plus de 15 000 personnes a révélé qu’une bonne condition physique est associée à une moindre probabilité de développer une fibrillation atriale et un accident vasculaire cérébral (AVC). La fibrillation atriale est le trouble du rythme cardiaque le plus courant, touchant plus de 40 millions de personnes dans le monde. On estime qu’un Européen sur trois développera une fibrillation atriale au cours de sa vie. Les patients atteints de cette affection ont un risque d’AVC cinq fois plus élevé que leurs pairs. L’étude a examiné si la condition physique influençait la probabilité de développer une fibrillation atriale.L’étude a inclus 15 450 individus sans fibrillation atriale qui ont été soumis à un test de tapis roulant entre 2003 et 2012. Chaque augmentation d’une unité MET (équivalent métabolique) lors du test était associée à une réduction de 8% du risque de fibrillation atriale, 12% du risque d’AVC et 14% du risque d’événements cardiovasculaires majeurs.Le Dr Shih-Hsien Sung de l’Université Nationale Yang Ming Chiao Tung, Taipei, Taiwan, auteur de l’étude, a déclaré : « Cette étude montre que rester en forme peut aider à prévenir la fibrillation atriale et les AVC. »

 

  • Taille de la poitrine et sport
    • Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Reconstructive Surgery (JPRAS Open) révèle que la taille des seins à un impact significatif sur les habitudes d’exercice des femmes. Menée par l’Université Flinders en collaboration avec Parkrun UK, l’étude a interrogé près de 2000 femmes en Australie, en Angleterre et en Afrique du Sud. Les résultats montrent que les femmes aux seins plus volumineux évitent souvent les exercices de haute intensité et participent moins fréquemment à des activités sportives en groupe.L’étude renforce les appels pour un accès plus facile à la chirurgie de réduction mammaire financée par les fonds publics. Toutes les 56 femmes ayant subi une réduction mammaire ont signalé une amélioration de leur qualité de vie et une plus grande volonté de faire de l’exercice. « La chirurgie change leur volonté de faire de l’exercice », déclare le Dr Claire Baxter, auteur principal de l’étude.L’étude pointe également du doigt les obstacles à la chirurgie, notamment les restrictions liées à l’indice de masse corporelle (IMC) dans certains États australiens et la « loterie postale » au Royaume-Uni où l’accès à la chirurgie varie selon les régions. En somme, l’étude souligne l’importance de reconsidérer les critères d’accès à la chirurgie de réduction mammaire, non seulement pour le bien-être physique mais aussi pour la santé mentale des femmes.

 

  • Les pailles en papier « écologiques » pourraient être nocives pour l’environnement et la santé
    • Une étude récente a révélé que les pailles en papier, souvent promues comme une alternative écologique aux pailles en plastique, contiennent des produits chimiques potentiellement toxiques et durables appelés PFAS. Ces produits chimiques, surnommés « chimiques éternels », sont associés à divers problèmes de santé, tels que des réactions réduites aux vaccins, des maladies thyroïdiennes et certains types de cancer. Les chercheurs belges ont analysé 39 marques de pailles et ont découvert que la majorité d’entre elles contenaient des PFAS, en particulier celles en papier et en bambou. Ces produits chimiques sont utilisés pour rendre les produits résistants à l’eau, à la chaleur et aux taches, mais ils persistent dans l’environnement pendant des milliers d’années. Bien que les concentrations de PFAS dans les pailles soient faibles, leur accumulation dans le corps humain peut poser des risques pour la santé. Les chercheurs conseillent aux consommateurs d’utiliser des pailles en acier inoxydable ou de simplement éviter d’utiliser des pailles.

 

  • Le bon mélange pour des smoothies aux fruits bénéfiques pour la santé
    • Les smoothies sont une manière délicieuse et pratique d’incorporer des fruits et légumes essentiels à une alimentation saine. Cependant, tous les mélanges ne se valent pas. Une étude menée par l’Université de Californie à Davis révèle que la combinaison d’ingrédients peut influencer la valeur nutritionnelle du smoothie. Cette recherche, publiée dans le journal « Food and Function » de la Royal Society of Chemistry, a examiné comment l’enzyme polyphénol oxydase affecte l’absorption des flavanols, bénéfiques pour le cœur et la cognition. Les résultats sont surprenants : un smoothie à la banane, riche en cette enzyme, réduit de 84% les niveaux de flavanols dans le corps par rapport à un témoin. Javier Ottaviani, l’auteur principal, souligne l’importance de la préparation alimentaire sur l’absorption des composés. Pour ceux qui cherchent à consommer des flavanols, il est recommandé de mélanger des fruits riches en flavanols, comme les baies, avec des ingrédients à faible activité de polyphénol oxydase, tels que l’ananas ou le yaourt. En revanche, les bananes restent excellentes pour la santé, mais il est préférable de ne pas les combiner avec des fruits riches en flavanols.

 

Pour aller plus loin :

Depuis des années je vous aide à vous muscler et sécher, si vous avez des questions ou des informations à partager sur cet article utilisez l'espace commentaires en dessous. Et si vous voulez m'écrire.contact@fitnessmith.fr  

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar
    PIERREMONT

    Merci pour les informations :-)

    1. Avatar
      fitnessmith

      Avec plaisir.

Une question ou un avis ? Laissez le ci-dessous