Arrêt musculation , les causes et solutions

Accro de musculation, accro au sport , comment bien gérer un arrêt de la musculation, mes astuces pour optimiser la récupération musculaire et prévenir le surentrainement.

Changement de température, d’alimentation, une grosse charge de travail et d’entrainement chaque semaine…avec ce désordre dans notre routine de vie, il nous arrive parfois d’avoir envie de rester au calme pendant quelques jours. Mais quels sont les risques pour nous sportifs de se reposer pendant plus d’un week-end ?

On se demande souvent si en faisant un arrêt de musculation , combien de temps faudrait-il pour redevenir « lambda », il existe des différences chez chaque individu mais en général au bout d’un mois d’arrêt, on commence déjà à remarquer des différences, sensation des muscles mous, moins de volume, une petite couche de graisse qui s’installe, etc…

Vidéo sur le surentrainement

Dans ce cas il ne faut jamais arrêter la musculation ?

Sur le long terme, il faut continuer à s’entrainer, ne serait-ce que pour la santé, une bonne masse musculaire est un atout pour nos vieux jours car étant donné que tout se dégrade mieux vaut avoir accumulé un bon capital musculaire. Il ne faut pas voir la musculation comme un traitement mais comme un style de vie, si sa pratique vous ennuie, vous pouvez toujours changez d’activité physique.

Arrêt musculation : Quand tu arrêtes la musculation les muscles vont pendre ?

Ce n’est pas les muscles qui vont pendre, mais l’accumulation de graisse qui donne cet aspect. Le muscle si il n’est plus stimulé va perdre en volume et en force, en aucun cas il ne gardera le même diamètre et va se mettre à pendre…si une personne vous dit ça c’est soit qu’elle n’y connait rien, soit qu’elle veut justifier sa prise de graisse suite à l’arrêt de la musculation. En arrêtant la musculation, il faut faire encore plus attention à son apport calorique ( sans pour autant le compter), être cohérent avec notre degré d’activité au quotidien, on ne va pas manger des féculents à chaque repas si on passe notre journée assis sans faire de sport, ou sinon ce sera rapidement le tour de taille qui va pendre.

arrêt musculation
Cliquez ici pour accéder à mes conseils détaillés

 

 « Un signe de surentrainement, c’est également un signe que l’on s’approche de nos limites, ce n’est pas forcément une mauvaise chose si le but est de transformer son corps. »

Arrêt musculation : Dans quel cas doit-on stopper la musculation ?

Hormis une pathologie qui serait accentuée par le travail spécifique de la musculation, il n’y pas vraiment de raison d’arrêter totalement la musculation. Il existe néanmoins des signes qui vont nous alerter et devraient nous inciter à faire une pause de quelques jours. C’est souvent le système nerveux qui est sensible et qui dérègle nos humeurs, notre forme, notre force, etc.

  • Forte perte d’appétit ou effet inverse à tendance boulimique
  • Sommeil très difficile
  • Crises de paniques
  • Humeurs dépressives
  • Humeurs colériques
  • Difficultés de concentration
  • Perte de force

On pourrait croire que je me base sur des données scientifiques mais pas du tout, je partage avec vous car les cas cités ci-dessus me sont arrivés périodiquement à un moment ou à un autre dans ma « carrière de sportif ». C’est appelé dans le domaine de la musculation, le surentrainement, ce qui n’est pas tout à fait juste pour moi car il faut prendre en compte la routine de vie globale de l’individu, travail, vie privée, soucis divers. Aujourd’hui je suis plus « fort » dans mon approche car j’ai appris à anticiper et à contourner ce problème. Un signe de surentrainement, c’est également un signe que l’on s’approche de nos limites et ce n’est pas forcément une mauvaise chose si le but est de transformer son corps.

Arrêt musculation : Comment récupérer du surentrainement ou sur-ménage ?

Etant donné qu’on ne peut pas dire à notre patron « je suis en surentrainement, je viens plus bosser pendant 15 jours et à la place je vais faire une sieste pour bien récupérer », on va devoir ralentir ce qui est possible de maitriser, donc, l’entrainement.

Quand on est passionné, c’est très difficile de ne plus s’entrainer chaque jour, rapidement un manque s’installe. C’est pour cette raison que lorsque je me fais des semaines de récupération, j’abandonne tous les poids lourds, je fais que du très léger, et 80% de mes séances de sport sont du cardio à faible intensité. J’ai remarqué que j’avais de très bons résultats comme ça et ça me permet de continuer à aller pratiquer une activité physique. Si on peut s’arrêter totalement c’est peut-être plus rapide mais le vrai passionné aura du mal à s’en passer. Essayer également de ne pas avoir une alimentation hypocalorique pendant cette phase de récupération.

Il y a certainement d’autres symptômes que vous pouvez avoir de votre côté, mais que moi je n’ai jamais eu, je vous invite donc à mettre vos commentaires et partager votre ressenti en bas de page pour aider les lecteurs dans le même cas que vous. Vous pouvez accéder à ma zone membres en cliquant ici

livre seche musculation

Cet article a 16 commentaires

  1. Choodoo

    Salut,

    en cas d’absence de salle de sport sur son lieu de vacance, en combien de temps estime-tu une perte de muscle car à part pratiquer la méthode Lafay, je vois pas comment me stimuler suffisamment pour maintenir mon niveau, notamment en ce qui concerne la force !
    En tous cas bravo pour ton blog et surtout de ton pack qui m’a été d’une grande utilité ! Je le recommande fortement à tous ceux qui souhaitent démarrer sur de bonne base !!!

    A+
    Chris

    1. admin-fitnessmith

      merci,

      Les vacances ça permet de se reposer un peu aussi, perso, je trouve de quoi m’entrainer un peu partout, une barre de traction et je me ruine dessus en plus des pompes et de footing, c’est suffisant pendant les vacances 3 fois en 15 jours

  2. eric

    Salut théo,

    Je me suis blessé à l’épaule, j’ai le tendon sous épineux qui a lâché et j’ai dû me faire opérer dernièrement. Blessure dû probablement à la fatigue, au sur entraînement, etc… je n’ai pas su écouté mon corps d’où l’importance de ton article. Aujourd’hui je suis en arrêt total de sport et ma passion je dois la mettre de côté. C’est très dure, il y a un gros manque. J’ai un arrêt total de sport de mois, la convalescence va être longue et difficile. J’ai une petite question pour toi, peut être pourras tu me conseiller et m’aider… suite à mon arrêt comment dois je d’alimenter? Juste avant mon opération, j’avais une alimentation en rapport avec la musculation, repas et collation proteinée…
    Merci d’avance pour ton aide et bravo pour ton article qui j’en suis sûr aidera des personnes en sur entraînement et évitera peut être des blessures.

    Sportivement

    Éric

    1. admin-fitnessmith

      Salut Éric,

      J’ai eu des symptôme très semblable sans aller jusqu’à la blessure, pour te répondre, je privilégie une alimentation réparatrice lors d’une guérison, tout simplement pour que mon corps ne galère pas à trouver de quoi réparer les lésions. Le risque est de ne pas accepter de prendre un peu de gras, rester sec et rester blesser c’est pas l’idéal…
      Profite pour faire tes abdos à fond, tes cuisses mollets, ischio et fessiers en divisant chaque groupe, ça te permettra de t’entraîner souvent et de calmer ta soif de sport, seul les passionnés comprendront.

      Bonne récupération

  3. eric

    Merci théo pour tes réponses

  4. Victor

    Salut Théo,

    Concernant les vacances, moi je vais partir 15 jours en Italie visiter plusieurs villes.
    Donc je pense ne pas pouvoir hélas faire quoi que ce soit en musculation pendant mon séjour..
    J’avoue que c’est la première fois que je vais me retrouver dans cette situation qui risque de me stresser énormément, surtout concernant la nutrition.
    Aurais-tu quelques conseilles à donner dans ce cas là?
    Dois-je ne plus prendre de protéine en poudre (car je risque de faire un petit repas en journée étant donné que je vis pas mal bouger….et plus copieux le soir je pense), ne plus faire de collation, manger normalement?

    Merci de m’aider Théo

    1. admin-fitnessmith

      déjà fait toi plaisir, profite !

      Ensuite, arrange toi pour consommer des protéines à chaque repas,et de ne pas te gaver de dessert à chaque repas.

  5. Fabrice GHELFI

    Intéressante analyse… Dommage que tu m’aies viré de Facebook parce j’ai osé te dire que souvent tes posts contenaient des fautes d.orthographe… Et que cela nuisait aux messages que tu veux faire passer. Oui, dommage….

    1. admin-fitnessmith

      Merci, je suis conscient de mes erreurs, j’avais compris la première fois

  6. JS

    Bonjour et merci pour ces propositions claires et pertinentes, ( Cooool les pompes magiques :-)

    à 42 ans, je passe mes heures actives derrière un écran d’ordinateur.. comme pas mal de nos comptemporains j’imagine..
    Pour garder mon dos en bonne santé, je dispose d’une barre de traction.
    J’ai également des altères pour les biceps , et des poignées-support pour les pompes.
    Malheureusement, j’ai le coude gauche qui craque lorsque je remonte..
    Auriez-vous une astuce pour que je puisse continuer à faire mes pompes…?

    Merci,

    Cordialement,

    JS

    1. admin-fitnessmith

      moi aussi ça craque, si il n’y a pas de douleur je ne m’inquieterais pas

  7. Guyon

    Bonjour,
    suite à une opération je dois malheureusement arrêter le training 1 mois.
    Je suis une femme, avec une tendance à stocker facilement.
    Des conseils, une diète à suivre…. Pour ne pas perdre de muscles et ne pas prendre de gras.
    Merci d’avance
    Cordialement
    Léa

    1. fitnessmith

      Bonjour Lea, si tu peux au moins trouver une dépense calorique quotidienne comme la marche, ou autre c’est bien. Ensuite, pour ne pas perdre ton muscle, il faut continuer de manger à maintenance de poids au niveau calorique. Ne pas forcer sur les glucides après le repas du midi.

  8. Valdenaire Angèle

    Bonjour Théo,
    J ai ce problème de surentrainement. J étais en déficience calorique, je faisais une sèche depuis 1 mois et il y a 15 jours de ca j ai eu les symptômes que tu as décris.
    Perte d appétit alors que j etais bas en calories, je dormais pas bien et le matin c etais tres dur de me lever, j avais des sueurs froide et etourdissements, le moindre effort etait difficile, l impression d avoir pris 20 ans d un coup.
    Mon médecin a rien trouvé. J aurais du aller voir un médecin du sport. Du coup en cherchant un peu sur internet j ai trouvé ce que j avais. Je suis une passionné, j adore la musculation, et je me donne toujours à fond.
    Ca me manque et je sais pas comment bien récupérer au niveau du système nerveux ni ce que je doit faire pour pas tout arrêter et prendre du gras.
    Merci pour les conseils.
    Angèle

Un avis ?