You are currently viewing L’anorexie chez l’homme : causes, solutions, traitement

On parle souvent de l’anorexie chez les femmes, mais moins chez les hommes. Pourtant, un anorexique sur quatre est un homme. Les hommes parlent rarement de ce trouble, par honte ou par méconnaissance du problème.

J’ai connu un proche victime d’anorexie. Adolescent, après avoir été moqué pour son surpoids, il commença un régime et se mit à la course à pied. Sa détermination l’a conduit à obtenir un corps plus mince, mais peu musclé. Il souhaitait se muscler, mais la moindre présence de graisse, même fine, sur ses abdominaux le poussait systématiquement à reprendre son régime et à courir pendant des heures.

Il était incapable de briser ce cercle vicieux.

anorexie homme

Les facteurs de risques d’anorexie chez les hommes

Les symptômes de l’anorexie chez les hommes sont sensiblement les mêmes que chez les femmes. Cependant, la pression sociétale visant à obtenir un corps musclé et sec peut conduire à des comportements destructeurs. L’utilisation de stéroïdes anabolisants, l’adoption de régimes extrêmes et le surentraînement ne sont pas des comportements sains, même s’ils sont souvent valorisés sur les réseaux sociaux, s’ancrant ainsi comme la seule solution pour atteindre la perfection dans l’esprit des plus vulnérables.

Néanmoins, les stéroïdes ne sont pas couramment impliqués. L’anorexique a souvent du mal avec la ‘chimie’ et rejette généralement ce type de comportement. En revanche, il n’hésite pas à se sous-alimenter et à abuser de ses ressources physiques.

Le mal-être s’installe en parallèle de la dysmorphophobie, c’est-à-dire une perception déformée de la réalité. L’homme se perçoit comme pas assez musclé ou pas assez sec et adopte alors des comportements radicaux et nocifs pour sa santé.

Environ 25 % des cas d’anorexie sont masculins, mais le trouble est souvent sous-diagnostiqué chez les hommes, en raison de préjugés, de stigmatisation et d’un manque de recherche.

Les hommes sont généralement diagnostiqués plus tard que les femmes. Les professionnels de santé ont moins de chances de les rencontrer, réduisant ainsi leur capacité à poser un diagnostic précoce. La lutte contre les problèmes liés à l’image de soi, au poids et à la beauté n’est pas perçue comme virile chez les jeunes hommes en quête de reconnaissance sociale. Ils peuvent s’entêter à s’en sortir seuls et, par conséquent, consultent trop tard, lorsque les dommages sont déjà importants.

 

Les conséquences de l’anorexie non traitée chez les hommes

anorexique homme

 

Voici les symptômes couramment rapportés par les hommes anorexiques :

  • un manque d’énergie,
  • un ralentissement ou une irrégularité du rythme cardiaque,
  • des extrémités froides,
  • une peau sèche,
  • une perte de cheveux,
  • une faiblesse,
  • des problèmes digestifs,
  • une diminution de la libido,
  • des niveaux de testostérone bas,
  • une perte osseuse et de l’ostéoporose,
  • des troubles de l’humeur tels que la dépression et l’anxiété.

 

Le traitement médical de l’anorexie chez l’homme

Le traitement de l’anorexie chez les hommes implique une stabilisation médicale sous surveillance, une réalimentation et une restauration du poids. Les types de traitement incluent la thérapie individuelle, familiale et de groupe, disponibles en ambulatoire et en soins intensifs pour ceux qui n’ont pas besoin de surveillance médicale à l’hôpital.

Dans les cas graves, une hospitalisation à temps plein peut être requise. Cette étape implique l’établissement de critères de gravité, la mise en place de contrats thérapeutiques et parfois, l’hospitalisation sous contrainte si nécessaire​​. La prise en charge ne s’arrête pas à la sortie de l’hôpital. Un suivi post-hospitalier est essentiel pour s’assurer de la continuité des soins et du soutien au patient et à sa famille​​. Besoin d’information pour vous ou un proche, cliquez ici ? 

Quel traitement psy pour l’homme anorexique ?

 

Les thérapies courantes comprennent la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), la thérapie comportementale dialectique (TCD), la thérapie familiale basée sur la méthode Maudsley et la prévention de la réponse à l’exposition.

thérapie pour anorexie homme

Explications de chacune de ces thérapies :

  1. Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) : Cette thérapie se concentre sur l’identification et la modification des pensées et comportements négatifs liés à l’alimentation, au poids et à l’image corporelle. Par exemple, elle aide à reconnaître et à changer les croyances irrationnelles (comme se voir comme en surpoids malgré une maigreur extrême) et à développer des stratégies saines pour gérer le stress et les émotions.
  2. Thérapie comportementale dialectique (TCD) : La TCD est particulièrement utile pour les personnes qui ont également des problèmes de régulation émotionnelle ou des comportements impulsifs. Elle combine des techniques de pleine conscience (comme être pleinement présent dans l’instant et accepter ses pensées et sentiments sans jugement) avec des compétences en matière de gestion des émotions et de tolérance au stress. Cela peut aider à gérer les émotions qui déclenchent des comportements anorexiques.
  3. Thérapie familiale basée sur la méthode Maudsley : Cette approche implique la famille dans le traitement. Elle est particulièrement efficace pour les adolescents anorexiques. La famille joue un rôle actif dans la reprise du contrôle de l’alimentation de l’adolescent, apprenant à reconnaître les comportements malsains et à soutenir des habitudes alimentaires saines.
  4. Prévention de la réponse à l’exposition : Cette technique est souvent utilisée pour les troubles anxieux, mais elle peut également être efficace pour l’anorexie. Elle implique une exposition progressive à des situations liées à la nourriture ou au poids qui provoquent de l’anxiété, dans le but de réduire la peur et l’évitement. Par exemple, cela pourrait inclure manger en public ou manger des aliments qui sont évités ( présente aussi en TCC ).

Chacune de ces thérapies peut être adaptée aux besoins spécifiques de l’homme souffrant d’anorexie, en tenant compte des aspects uniques de son expérience avec le trouble alimentaire.

 

Le sport comme thérapie, oui mais…

 

Le sport est une arme puissante contre le mode de vie moderne et sa sédentarité. Néanmoins, son excès est délétère, surtout quand l’individu est anorexique. La musculation peut aider à s’en sortir. La prise de muscle n’est pas une prise de poids perçu comme la prise de graisse chez l’anorexique. Cette nuance fait que le poids pris est du poids « sain et beau » donc acceptable pour l’anorexique. L’obstacle se trouve au début de la pratique, quand l’homme devra manger plus pour se muscler.

C’est le travail médical et psychothérapeutique mis en place en parallèle qui l’aidera à ne pas dépasser les limites, à se respecter, s’aimer et retrouver la santé.

 

réussite anorexie homme

En résumé, bien que l’anorexie soit moins fréquente chez les hommes que chez les femmes, elle représente un problème de santé mentale sérieux qui nécessite une attention et une prise en charge adaptée pour éviter des conséquences potentiellement graves​.

 

Question auditeur : Comment reprendre la musculation après l’anorexie

**Les TCA en MUSCULATION, TOUS LES OUTILS**

 

5h36 de cours audio où vous allez savoir : 

 

Explications et causes des TCA en musculation.

Sortir d’un trouble alimentaire : les 12 causes à éviter absolument.

Manger avec le sourire sans dégrader son corps : la science offre des conseils pratiques.

Transformer une crise en solution : les 7 étapes à suivre pour se reconditionner.

Chez vous : les accessoires et techniques de style de vie pour réussir.

Pour retrouver la force, la vitalité et réguler vos hormones : Les 21 aliments à ajouter à votre liste de courses.

Gestion du perfectionnisme corporel : comment l’aborder ?

Arrêter d’être perfectionniste vis-à-vis de son style de vie : méthodes et conseils.

Le piège du perfectionniste moderne : comment l’identifier et le surmonter.

Devenir moins perfectionniste tout en progressant : équilibre et stratégies.

Gérer les peurs et hontes face à l’échec : techniques efficaces.

BONUS : L’art de prendre rapidement une bonne décision.

Les 9 signes de la dépression : identification et compréhension.

Quel sport et combien de temps par semaine pour aider à s’en sortir.

L’activité sédentaire anti-déprime : choix et avantages.

Mettre en place un plan de sortie de la dépression : étapes clés.

Rôle de la nutrition dans la lutte contre la dépression.

L’ordre des repas contre la dépression : importance et conseils.

9 conseils concrets pour sortir de la déprime : actions pratiques.

Cliquez ici 

Références :

https://www.has-sante.fr/jcms/c_985715/fr/anorexie-mentale-prise-en-charge

https://www.choosingtherapy.com/anorexia-in-men/

https://www.therecoveryvillage.com/mental-health/anorexia/male-anorexia/

 

Depuis des années je vous aide à vous muscler et sécher, si vous avez des questions ou des informations à partager sur cet article utilisez l'espace commentaires en dessous. Et si vous voulez m'écrire.contact@fitnessmith.fr  

Laisser un commentaire