5 conseils pour faire la couverture d'un magazine de fitness

À mes débuts, j’ai toujours eu comme rêve d’avoir un moyen de rentrer dans la tête d’un pro du fitness afin de découvrir sa façon de penser, de savoir comment et pourquoi il change d’entrainement, de savoir pourquoi il choisit de manger ceci ou cela sans douter de ses choix. Des années après, c’est moi qui fait ce genre de contenu pour tous ceux qui démarrent et qui veulent comprendre. La musculation est certainement l’un des sports qui demande beaucoup plus de boulot hors de la salle de sport.

On utilise tellement de points de mesure que ça en devient presque difficile de ne pas se perdre dans ce petit monde du fitness.

Ouvrir son compte instagram ou facebook et voir des tonnes d’athlètes amateurs ou professionnels sous leur meilleur angle, sans se poser la question de savoir à quoi il ressemble en réalité (sans lumière, sans angle avantageux, etc)

On pourrait penser que c’est motivant mais finalement cela a l’effet inverse, on se sent un peu dépassé. Pourquoi ?

La raison est simple, voir des personnes en forme et heureuses (même au régime) ça nous fait nous sentir moyen, avec un manque de volonté, sans force mentale et avec une génétique de chiotte.

La réalité est toute autre, le vrai sportif se réjouit quand il améliore 5 choses :

  • Sa récupération
  • Le timing et la qualité de sa diète
  • La bonne compréhension de son entrainement
  • Avoir des heures de sommeil avant minuit
  • S’endormir et se lever à heure fixe (même le weekend si possible)
  • La gestion de sa forme pour un jour précis

 

Souvenir avec @mensfitnessfrance et @fabzefab7 😊

Une publication partagée par Le Travail Paie Toujours (@fitnessmith) le

 

Il ne faut pas croire que le hasard est responsable des résultats, la construction physique c’est comme une maquette, si tu as le mode d’emploi il suffit alors de suivre le plan et tout se passe bien.

Pour moi les domaines les plus laissés de côté sont la nutrition et le sommeil, il ne suffit pas de faire ce qu’il faut mais surtout de comprendre pourquoi il faut manger ça ou non. Pour le sommeil, personne n’arrive à expliquer clairement ce qu’il faut faire, mais empiriquement il y a bel et bien des petits repères fiables.

 

Les abdominaux, le point le plus important du physique de magazine

Quand j’ai démarré, j’ai comme tout le monde porté mon attention sur les résultats des autres en les comparant à moi-même. J’étais frustré de voir que mes abdos ne suivaient pas par rapport à mes collègues de salle. Je portais naïvement mon attention sur ce qui est pourtant le moins important, l’entrainement lui-même.

Pour mes abdominaux, à aucun moment je ne me suis demandé :

  • D’où partaient ceux qui avaient des abdos aujourd’hui
  • Quel était leur style de vie (sédentaire ou actif)
  • Quelle était leur fréquence d’entrainement plutôt que le style d’entrainement
  • Quelle était leur approche alimentaire

 


Aujourd’hui, j’ai bien compris qu’un physique ça se construit hors de la salle de gym. La transformation se passe dans la cuisine, dans les habitudes de sommeil, dans la façon d’utiliser son corps le reste de la journée, dans la façon de penser (oui très important) et bien d’autres détails que je pensais complètement insignifiants à mes débuts.

Si tu veux gagner du temps et approfondir ce sujet, j’ai fais une vidéo pour les VIP où j’explique comment connaitre son corps sans passer des années à faire des erreurs Et si tu préfère la lecture tu as aussi mon livre sur le sujet de la perte de graisse ici. J’aurais tellement aimé avoir cette vidéo il y a 10 ans pour gagner des années de compréhension. C’est certainement une de mes meilleures vidéos tant au niveau de sa création que des retours des abonnés.

Bon visionnage,

Théo

 

 

5 conseils pour faire la couverture d’un magazine de fitness

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire dans “5 conseils pour faire la couverture d’un magazine de fitness

  • Salut Théo,
    En effet comme tu le décrit si bien le plus gros travail se fait hors de la salle de et en particulier dans la cuisine.
    Mais concernant le sommeil que pense tu du dernier repas et de ceux qui consommnte de la caséine au coucher?
    Moi personnellement je le faisait au début et j’ai lu qu’il est important d’avoir une période de jeun durant la nuit car l’hormone de croissance est sécrété suite a cela, du coup j’essaye d’avoir mon dernier repas vers 19h.
    Qu’en pense tu?
    Merci pour ton travail

    répondre

Connexion membre

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous