3 astuces pour éliminer durablement le gras du bas ventre

 

Avez-vous quelques astuces pour éliminer durablement le gras du ventre ?

 

On m’a posé cette question et au lieu de donner ma réponse seulement à cet abonné, je la partage avec vous tous. 

 

Pour y répondre honnêtement il faut la décomposer en plusieurs morceaux. 

 

Le gras du bas ventre, pourquoi le gras est bien accroché 

 

Le gras du bas ventre est la zone où les hommes stockent le plus de gras, cela est moins visible chez les femmes même si elles stockent elles aussi à cet endroit-là (mais pas en priorité). 

 

Il faut comprendre que le gras se stocke à cet endroit, car c’est une zone d’accès facile avec beaucoup de récepteurs de stockage. De plus, cette zone est juste à côté du système digestif et donc le chemin est court pour passer de la digestion au stockage. 

 

Une zone peu active entraîne une moins bonne circulation sanguine, une moins bonne réceptivité nerveuse ce qui engendre un moindre engagement musculaire et moins de chance de “chauffer” et donc brûler de l’énergie. 

 

Cette zone est une des moins active musculairement parlant durant la journée. Si on la compare à nos pieds, nos mains, nos bras, nos jambes on se rend compte que dans les mouvements du quotidien nous ne contractons pas souvent le bas ventre…

 

Même la partie supérieure du buste (pectoraux, haut du dos) est plus active, car tous les mouvements de bras vont activer un peu les muscles qui s’y logent. 

 

Éliminer du gras 

 

Dans le jargon fitness, éliminer veut dire perdre du gras (met de l’eau sous-cutanée). Pour éliminer, il faut que le corps soit soumis à un réglage plutôt précis des entrées en énergie contre des sorties (ou dépenses). 

 

Il faut donc utiliser la nutrition pour apporter le moins d’énergie possible sans pour autant s’affamer et s’épuiser et utiliser le mouvement (sport, vie active, etc) pour transformer son corps en chaudière active qui brûle les bûches que l’on y met. 

 

Il n’existe pas de solution pour éliminer sans comprendre cette notion d’énergie. Ce serait comme essayer de tomber en panne d’essence tout en faisant le plein à chaque fois que le voyant de réserve s’allume…

Durablement, c’est démotivant 

 

Dans la question initiale, le mot durablement sous-entend que l’on souhaite perdre ce gras sans plus ne jamais se soucier de ça. En gros, passer à autre chose comme après l’obtention d’un diplôme. 

 

Attention à cette croyance qui est diaboliquement mauvaise pour votre objectivité vis-à-vis de vos capacités. 

 

On ne peut pas “passer à autre chose” quand il s’agit de la gestion de son corps. Toutefois, ça ne veut pas dire que ce sera toujours difficile. 

 

En nutrition fitness, le plus difficile c’est les 1ers jours ensuite les habitudes s’installent et cela devient de plus en plus automatique. Encore faut-il continuer à mettre ce qu’il faut dans vos caddies de courses évidemment. 

 

Le problème N°1 des personnes qui n’y arrivent pas c’est qu’elles dérivent de leur diète par petites doses jour  après jour, et donc au bout d’un an ont repris tous leurs kilos en bas du ventre…

 

Maintenir durablement un bas du ventre plat c’est commencer par faire le deuil de nos vieux réflexes alimentaires, car, il n’y a pas de magie ils ne vont pas se mettre à donner des résultats différents même si on le souhaite très fort. 

 

Bref, vous avez vu que c’est une question en trois temps qui pousse à la réflexion sur son propre style de vie et non sur un seul domaine comme l’entraînement, la diète ou les suppléments… C’est exactement comme ça que je travaille pour aider les autres, en travaillant sur le style de vie globale ! Si vous voulez voir mon travail sur le sujet, suivez ce lien : changer son style de vie aujourd’hui.

 

À tout de suite, 

 

Théo  

Partager

Un avis ?