? As-tu besoin d’exercices de base ou d’isolation ?

Avant de te parler de ce nouveau contenu, laisse moi te parler d’une rĂ©cente dĂ©couverte que j’ai fait rĂ©cemment.

Cette sensation de plaisir intense et d’Ă©nergie physique ultime que l’on ressent aprĂšs une sĂ©ance de musculation est dĂ©sormais accessible Ă  chaque fois. C’est ce que j’ai dĂ©couvert rĂ©cemment avec une approche physiologique et psychologique de l’entraĂźnement.

Ce genre d’Ă©nergie de toute-puissance rĂ©sulte d’un obstacle franchi, d’une peur surmontĂ©e, ainsi que de la nouveautĂ©.

Lors de notre sĂ©ance, nous devons explorer une sensation que l’on a jamais vĂ©cue, c’est cet exploit qui sera rĂ©compensĂ© par notre cerveau avec une dose de rĂ©compense “neuro-chimique” trĂšs agrĂ©able. Un peu comme si nous avions le moyen de nous shooter Ă  notre guise tout en prenant de la masse musculaire.

Par contre l’entraĂźnement doit ĂȘtre bien cohĂ©rent pour atteindre ce niveau ( masse musculaire et rĂ©compense psychologique ) !

Dans cette vidĂ©o, je vais te parler de comment rĂ©partir tes exercices de base et d’isolation pour progresser. Cela va t’intĂ©resser si :

  • tu dĂ©butes
  • tu es pratiquĂ© intermĂ©diaire et tu stagnes
  • tu es dans une phase de remise en question quasi-permanente dans tes choix d’exercices

ATTENTION : le contenu peut laisser penser que je suis bornĂ© sur ma mĂ©thode, mais c’est tout simplement que j’en suis totalement convaincu de son efficacitĂ©.

Pour voir le contenu , connectez-vous ci-dessous.

S'il vous plait Pour voir ce contenu. (Pas encore membre ? Adhérez maintenant !)

Cet article a 10 commentaires

  1. Jojo

    Vraiment une vidĂ©o hyper intĂ©ressante et trĂšs claire qui va beaucoup m’apporter.
    Merci ThĂ©o pour ce beau moment de partage d’expĂ©rience et fĂ©licitations pour la qualitĂ© et le sĂ©rieux de tes travaux.

    1. fitnessmith

      Merci pour ton retour c’est sympa

  2. Kevin

    Bonjour Théo
    J’ai eu le mĂȘme souci pour les pectoraux alors que je suis quelqu’un qui fait du dĂ©veloppĂ© couchĂ© en concours je n’arrivais pas Ă  stimuler correctement mes pectoraux j’avais des Ă©paules et des triceps bien dĂ©veloppĂ© mais des pectoraux en retrait
    Donc en inspirant de tes formation je me suis mis Ă  faire deux exercices d’isolation avant de faire les exercices de base et du coup au bout d’un certain temps ils se sont dĂ©veloppĂ©s
    Et par la suite j’ai pu mettre plus lourd au dĂ©veloppĂ© couchĂ© et atteindre mes objectifs

    Formation trÚs intéressante et bonne continuation à toi

    1. fitnessmith

      merci pour ton retour c’est bien de partager sa rĂ©ussite face Ă  un point faible car les gens doutent souvent.

  3. Krystella

    Hello ! VidĂ©o trĂšs intĂ©ressante et trĂšs intelligente. J’ai deux petites questions qui me viennent. Doit-on de prĂ©fĂ©rence stimuler tous les muscles deux fois par semaine ? Le temps d’une sĂ©ance optimale est diffĂ©rent Ă  chacun ou une fourchette est recommandĂ©e ?

    Merci d’avance

    1. fitnessmith

      Salut,

      Ce qui va dicter une rĂšgle c’est surtout l’intensitĂ© en terme de volume et de poids. Une trĂšs longue et lourde sĂ©ance par semaine suffira tout comme deux plus light, c’est une question de prĂ©fĂ©rence, aprĂšs pour un point faible c’est bien de doubler en intensitĂ© moyenne.

      1. Krystella

        Super merci pour ta réponse !

  4. super vidĂ©os ThĂ©o l erreurs de dĂ©butant et quand on Ă  pas un niveau de ouf c est de chercher la petite bĂȘte alors que comme tu dis il faut construire une structure avant de paufiner^^

    1. fitnessmith

      Merci pour ton retour, c’est important de voir cette vidĂ©o pour Ă©duquer les autres :)

  5. edouard

    super video Théo l erreur des débutant ou alors quand on à pas un niveau de ouf c est de chercher l isolation mieux vaut se construire des fondations

Un avis ?